mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Les Fleurs de Bach aident à rééquilibrer les différentes émotions

Les Fleurs de Bach aident à rééquilibrer les différentes émotions

Parce que nous sommes des humains et non des robots, toute la journée, nous sommes traversés par différentes émotions qui peuvent, parfois, nous empêcher de vivre sereinement et de nous épanouir. Les fleurs de Bach aident à apprivoiser les émotions. Découvrez comment avec Nathalie Auzeméry, formatrice et conseillère agréée Fleurs de Bach.


© istock

Les Fleurs de Bach ont été créées par le Dr Edward Bach dans les années trente. Il s’agit d’extraits liquides de fleurs d’arbres, de plantes, de buissons et fleurs sauvages qui permettent de changer les émotions négatives en positives, parce qu’un état d’esprit négatif a un retentissement sur la santé physique.

icon-puceA lire aussi :


Ignorer ses émotions, c’est mauvais pour la santé !

38 Fleurs de Bach répertoriées


icon-quotes

« Les Fleurs de Bach sont au nombre de 38 (Aspen, Rock Rose, Chicory, Vervain, Holly, Impatiens, Star of Bethlehem, Mustard, Clematis, Gorse…, et elles couvrent 7 catégories de registres émotionnels, précise Nathalie Auzeméry, formatrice et conseillère agréée. Chaque catégorie regroupe plusieurs fleurs en fonction du sentiment ressenti : manque de confiance, besoin de réconfort, manque de sérénité, d’entrain… »

Les 7 domaines d’action des Fleurs de Bach sont les suivants :

• Les personnes qui se font du souci

• Les personnes qui doutent

• Les personnes qui souffrent de solitude

• Les personnes qui se désintéressent du présent

• Les personnes qui sont hypersensibles

• Les personnes qui sont abattues, désespérées

• Les personnes qui se préoccupent trop des autres

« A ces 38 fleurs, vient s’ajouter la gamme Rescue®, un composé de 5 fleurs Rock Rose, Impatiens, Clematis, Star of Bethlehem, Cherry Plum) qui aident à lâcher prise au quotidien, ou à passer des nuits harmonieuses avec White Chestnut qui se trouve dans Rescue Nuit® », complète la formatrice.

icon-puceA lire aussi :


Hypersensibilité : quand les émotions dépassent les bornes

Fleurs de Bach : elles rééquilibrent les émotions

Les Fleurs de Bach ne sont pas des médicaments, mais des compléments alimentaires.


icon-quotes

« Les Fleurs de Bach ne s’occupent que d’harmoniser les émotions, de rééquilibrer le côté limitant de chaque personne, précise Auzeméry. Elles ne traitent pas de pathologies physiques, mais peuvent venir en complément. A titre d’exemple : une personne plâtrée ne pouvant plus se rendre à son travail va se sentir à cran d’être immobilisée, les Fleurs de Bach pourront l’aider à s’apaiser, à être patiente. »

Comment utiliser les Fleurs de Bach

Les Fleurs de Bach se prennent directement dans la bouche ou diluées dans un verre d’eau, de jus de fruits, de tisane, avant, pendant ou après les repas. « Quel que soit l’âge et le poids, le nombre de gouttes est toujours le même : 2 gouttes 4 fois par jour », précise la formatrice.

Toutefois, en raison du taux d’alcool de 27 °C, les Fleurs de Bach sont déconseillées chez l’enfant de moins de trois ans et chez la femme enceinte.


icon-quotes

« Chez l’enfant, on peut diluer la ou les Fleurs de Bach sélectionnées dans un flacon en verre teinté marron acheté en pharmacie, conseille la formatrice. On verse alors 30 ml d’eau minérale ou d’eau de source, on ajoute 2 gouttes d’une ou plusieurs Fleurs de Bach (Pas plus de 7 ensembles). La prise sera de : 4 gouttes 4 fois par jour. »

Quant aux effets escomptés, le temps pour les ressentir est très variable car il dépend de chaque individu. En général, c’est plus rapide chez l’enfant que chez l’adulte.


icon-quotes

« Toutefois, pour les émotions les plus persistantes, il est conseillé de prendre les Fleurs de Bach pendant au moins 3 semaines », précise Nathalie Auzeméry. Et comme il n’y a aucune accoutumance, on peut les prendre seulement quand on en a besoin, et arrêter dès que l’état d’équilibre émotionnel est revenu. « Il n’y a pas, dans les Fleurs de Bach, de substances qui peuvent interagir avec les médicaments allopathiques, homéopathiques ou phytothérapeutiques », précise la formatrice. Cependant, en cas de doute, on peut en parler à son médecin.

À lire aussi

Véronique Bertrand

Article publié le


Première apparition