vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » L’ordre d’apparition des symptômes, une découverte importante pour distinguer le coronavirus de la grippe – Santé

L’ordre d’apparition des symptômes, une découverte importante pour distinguer le coronavirus de la grippe – Santé


Il semble y avoir un ordre bien défini des premiers symptômes du coronavirus, selon une recherche menée par l’Université de Californie du Sud (USC) auprès de 55 924 patients chinois atteints de Covid-19. Avec l’arrivée de la saison grippale en automne, cette découverte pourrait aider dans le diagnostic face à d’autres maladies respiratoires, rapporte De Morgen.

Selon l’étude réalisée par ces chercheurs et publiée dans la revue spécialisée Frontiers in Public Health, les premiers symptômes du Covid19 apparaissent dans cet ordre :

1. Fièvre

2. Toux

3. Nausées et/ou vomissements

4. Diarrhée

La différence avec les symptômes très similaires de la grippe réside dans le fait qu’en cas de grippe, un patient va généralement commencer par tousser et ensuite avoir de la fièvre. Cela peut donc être une indication importante pour distinguer le coronavirus de la grippe dès les premiers stades de la maladie, surtout en cas de pics épidémiques où les deux maladies respiratoires cohabitent. D’autant plus que le nouveau coronavirus est deux à trois fois plus contagieux que le virus de la grippe.

« Cet ordre est particulièrement important pour savoir quand nous avons des cycles de maladies qui se chevauchent, comme la grippe, et qui coïncident avec des infections à Covid-19« , confirme le chercheur Peter Kuhn, professeur de médecine et de technologie biomédicale à l’USC, cité par De Morgen.

Différence avec le SRAS ET le MERS

Selon la même étude, il y aurait une différence subtile entre l’apparition des symptômes de Covid-19, du MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). La partie supérieure du tractus gastro-intestinal semble être affectée avant la partie inférieure chez les patients atteints de Covid-19. C’est tout le contraire qui se produit chez les personnes atteintes du MERS ou du SRAS. C’est pourquoi les patients atteints de Covid-19 souffrent souvent d’abord de nausées et/ou de vomissements et ensuite seulement de diarrhée.

Les chercheurs ont déduit cette séquence de symptômes grâce aux données de 55.924 patients atteints de Covid19 de Chine recueillies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) entre le 16 et le 24 février.

Les scientifiques ont également étudié 1.099 autres patients Covid-19 chinois, classés en fonction de la gravité de leurs symptômes. Cette analyse a révélé qu’il n’y avait pas de différence dans l’ordre d’apparition des symptômes entre les cas les plus légers et les plus lourds. Les chercheurs se sont concentrés sur quatre symptômes objectifs qui pouvaient être facilement confirmés par le patient Covid-19, mais d’autres symptômes possibles – plus subjectifs – ont également été pris en compte. C’est ainsi qu’ils ont établi cet ordre :

1. Fièvre

2. Toux

3. Ex aequo : douleurs à la gorge, à la tête et aux muscles

4. Nausées/ruptures

5. Diarrhée

Chez les personnes infectées par le virus de la grippe, cet ordre ressemblerait à ceci :

1. Toux ou douleurs musculaires

2. Maux de tête

3. Mal de gorge

4. Fièvre

5. Ex aequo : nausées / vomissements et diarrhées

Sacha Stelzer-Braid, virologiste à l’Université australienne de Nouvelle-Galles du Sud, explique pourquoi les patients atteints de Covid-19 développent d’abord de la fièvre puis peuvent présenter d’autres symptômes. « C’est la réponse immunitaire de votre corps au virus« , avance-t-elle. « Probablement que le virus infecte d’abord les fosses nasales puis les poumons, d’où la toux. Le virus peut alors se nicher dans d’autres cellules du corps, comme dans le tractus gastro-intestinal. D’où les troubles gastriques, comme la diarrhée ».

Stelzer-Braid souligne que l’étude est basée sur des patients hospitalisés, qui sont donc de toute façon plus gravement malades. Le virologue dit que nous ne devrions pas penser que nous allons avoir tous ces symptômes. La façon dont les personnes malades sont atteintes par le Covid-19 diffère énormément d’un patient à l’autre. On estime que 40% d’entre eux ne présentent aucun symptôme et cette étude ne dit rien sur ce groupe.

Néanmoins, elle tend à montrer que la vérification de la température corporelle dans les lieux publics tels que les aéroports n’est pas inutile, la fièvre étant souvent le premier symptôme d’un patient atteint de coronavirus.

Selon l’étude réalisée par ces chercheurs et publiée dans la revue spécialisée Frontiers in Public Health, les premiers symptômes du Covid19 apparaissent dans cet ordre :1. Fièvre2. Toux3. Nausées et/ou vomissements4. DiarrhéeLa différence avec les symptômes très similaires de la grippe réside dans le fait qu’en cas de grippe, un patient va généralement commencer par tousser et ensuite avoir de la fièvre. Cela peut donc être une indication importante pour distinguer le coronavirus de la grippe dès les premiers stades de la maladie, surtout en cas de pics épidémiques où les deux maladies respiratoires cohabitent. D’autant plus que le nouveau coronavirus est deux à trois fois plus contagieux que le virus de la grippe. « Cet ordre est particulièrement important pour savoir quand nous avons des cycles de maladies qui se chevauchent, comme la grippe, et qui coïncident avec des infections à Covid-19 », confirme le chercheur Peter Kuhn, professeur de médecine et de technologie biomédicale à l’USC, cité par De Morgen.Selon la même étude, il y aurait une différence subtile entre l’apparition des symptômes de Covid-19, du MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). La partie supérieure du tractus gastro-intestinal semble être affectée avant la partie inférieure chez les patients atteints de Covid-19. C’est tout le contraire qui se produit chez les personnes atteintes du MERS ou du SRAS. C’est pourquoi les patients atteints de Covid-19 souffrent souvent d’abord de nausées et/ou de vomissements et ensuite seulement de diarrhée.Les chercheurs ont déduit cette séquence de symptômes grâce aux données de 55.924 patients atteints de Covid19 de Chine recueillies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) entre le 16 et le 24 février. Les scientifiques ont également étudié 1.099 autres patients Covid-19 chinois, classés en fonction de la gravité de leurs symptômes. Cette analyse a révélé qu’il n’y avait pas de différence dans l’ordre d’apparition des symptômes entre les cas les plus légers et les plus lourds. Les chercheurs se sont concentrés sur quatre symptômes objectifs qui pouvaient être facilement confirmés par le patient Covid-19, mais d’autres symptômes possibles – plus subjectifs – ont également été pris en compte. C’est ainsi qu’ils ont établi cet ordre :1. Fièvre2. Toux3. Ex aequo : douleurs à la gorge, à la tête et aux muscles4. Nausées/ruptures5. DiarrhéeChez les personnes infectées par le virus de la grippe, cet ordre ressemblerait à ceci :1. Toux ou douleurs musculaires2. Maux de tête3. Mal de gorge4. Fièvre5. Ex aequo : nausées / vomissements et diarrhéesSacha Stelzer-Braid, virologiste à l’Université australienne de Nouvelle-Galles du Sud, explique pourquoi les patients atteints de Covid-19 développent d’abord de la fièvre puis peuvent présenter d’autres symptômes. « C’est la réponse immunitaire de votre corps au virus », avance-t-elle. « Probablement que le virus infecte d’abord les fosses nasales puis les poumons, d’où la toux. Le virus peut alors se nicher dans d’autres cellules du corps, comme dans le tractus gastro-intestinal. D’où les troubles gastriques, comme la diarrhée ».Stelzer-Braid souligne que l’étude est basée sur des patients hospitalisés, qui sont donc de toute façon plus gravement malades. Le virologue dit que nous ne devrions pas penser que nous allons avoir tous ces symptômes. La façon dont les personnes malades sont atteintes par le Covid-19 diffère énormément d’un patient à l’autre. On estime que 40% d’entre eux ne présentent aucun symptôme et cette étude ne dit rien sur ce groupe.Néanmoins, elle tend à montrer que la vérification de la température corporelle dans les lieux publics tels que les aéroports n’est pas inutile, la fièvre étant souvent le premier symptôme d’un patient atteint de coronavirus.


Première apparition