dimanche , 29 mars 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » L’UZ Brussel craint que les patients souffrant de troubles cardiaques ne repoussent leur venue – Santé

L’UZ Brussel craint que les patients souffrant de troubles cardiaques ne repoussent leur venue – Santé

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, l’hôpital universitaire UZ Brussel constate une baisse de 80% des patients présentant une insuffisance cardiaque aux urgences. L’établissement rappelle qu’il ne faut pas craindre de s’y rendre pour des troubles non liés au Covid-19.

L’UZ Brussel, situé à Jette, s’inquiète de cette baisse drastique qui ne signifie en aucun cas qu’il n’y a plus de patients sujets à des troubles cardiaques. « Ces patients craignent probablement de se rendre à l’hôpital et postposent leur venue. Or il est important qu’ils sachent qu’ils seront pris en charge dans une zone totalement séparée de celle des patients admis pour le coronavirus », explique la porte-parole de l’UZ Brussel, Gina Volkaert.

Afin de faire passer le message, l’hôpital a publié plusieurs séquences vidéos sur les réseaux sociaux. « Il ne faut pas hésiter à venir en cas de douleur à la poitrine ou de difficultés à parler », y enjoint notamment le chef du service des Urgences, le Dr Ives Hubloue. Pour le suivi des patients atteints de maladies chroniques, telles que des affections cardio-vasculaires ou du diabète, l’hôpital recourt autant que possible aux télécommunications. Les patients peuvent également contacter leur médecin traitant. (INT, GEN, FMA, CFI, 914, fr)

Keywords:

BRIEF/#CORONABELGIUM/#CORONAVIRUS/SANTE/BXLCAP

L’UZ Brussel, situé à Jette, s’inquiète de cette baisse drastique qui ne signifie en aucun cas qu’il n’y a plus de patients sujets à des troubles cardiaques. « Ces patients craignent probablement de se rendre à l’hôpital et postposent leur venue. Or il est important qu’ils sachent qu’ils seront pris en charge dans une zone totalement séparée de celle des patients admis pour le coronavirus », explique la porte-parole de l’UZ Brussel, Gina Volkaert. Afin de faire passer le message, l’hôpital a publié plusieurs séquences vidéos sur les réseaux sociaux. « Il ne faut pas hésiter à venir en cas de douleur à la poitrine ou de difficultés à parler », y enjoint notamment le chef du service des Urgences, le Dr Ives Hubloue. Pour le suivi des patients atteints de maladies chroniques, telles que des affections cardio-vasculaires ou du diabète, l’hôpital recourt autant que possible aux télécommunications. Les patients peuvent également contacter leur médecin traitant. (INT, GEN, FMA, CFI, 914, fr)Keywords: BRIEF/#CORONABELGIUM/#CORONAVIRUS/SANTE/BXLCAP


Première apparition