jeudi , 2 juillet 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Podcast : le confinement a aussi des effets… sous la couette

Podcast : le confinement a aussi des effets… sous la couette

Pour écouter le podcast : cliquer sur ce lien

En temps d’épidémie, et à plus forte raison, en temps de pandémie, les gouvernements peuvent décider de placer des villes ou des nations entières en confinement. Ce type de mesure restreignant les mouvements et séparant les personnes a principalement pour objectif de diminuer de manière drastique la propagation de la maladie contagieuse. Bien que souvent préférable à une inaction, cette situation a, tout de même, un lourd coût pour la population qui y est soumise.

Un certain nombre d’études a pu montrer que face à une privation de liberté de mouvement et d’interaction, les effets psychologiques, neurobiologiques, voire psychiatriques pouvaient être nombreux et non négligeables.

S’intéressant aux individus moyens, personnes fragiles, personnels de santé, travailleurs, enfants ou même aux femmes enceintes, ces travaux étudient l’impact de ce type de mesure sur des éléments qui semblent particulièrement sensibles comme la sensation de bien-être, le sommeil, les comportements alimentaires ou la santé mentale.

Mais qu’en est-il pour d’autres comportements tels que le sexe ? Autrement dit, suite à un confinement, nos comportements sous la couette sont-ils modifiés ?

En l’espace de seulement quelques semaines, pas moins de cinq études ont été publiées sur l’impact que pouvait avoir le confinement sur la vie sexuelle des individus.

En 15 minutes, avec cet épisode, découvrez en détail les résultats de ces études qui plus de s’intéresser à cet aspect bien spécifique de nos vies, permettent également de prendre un recul critique sur les conclusions de ce type d’étude.


Un podcast en partenariat avec La tête dans le cerveau dont toutes les références scientifiques sont à retrouver sur Cerveau en Argot.

Christophe Rodo, Jeune chercheur ATER terminant une thèse en neurosciences, au sein du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, de l’Institut de Neurosciences des Systèmes et de l’Institut des Sciences du Mouvement, Aix-Marseille Université (AMU)

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

À lire aussi

Première apparition