samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Quelle est l'heure idéale pour se coucher ?

Quelle est l'heure idéale pour se coucher ?


La nuit est un moment capital pour se ressourcer et pour auto-réguler notre l’organisme. La qualité du sommeil est donc elle aussi essentielle pour être en forme tout au long de la journée. Le cerveau est même le pivot de ce processus, puisque pendant la nuit, il va pouvoir consolider la mémoire, évacuer les émotions négatives, et, tout simplement, nous permettre de bien démarrer la journée suivante.

Mais tout ne se passe pas toujours comme on le souhaiterait, puisque selon l’étude de l’INSV/MGEN (2015), 17% des Français souffriraient de troubles du rythme du sommeil. Un chiffre éloquent, que l’heure de coucher peut influenceur de façon remarquable. Mais dans des quotidiens toujours plus intranquilles, quelle est l’heure idéale pour se coucher ? Voici nos réponses !

Le cycle du sommeil, un élément primordial

Si on en entend beaucoup parler, les contours du cycle du sommeil sont parfois un peu flous. Selon Dr Vanessa Slimani, médecin somnologue, "un cycle de sommeil se compose de trois états principaux qui se succèdent : l’endormissement, le sommeil lent (léger et profond) et le sommeil paradoxal. Chacun de ces stades se caractérise par le niveau d’activité du cerveau, le tonus musculaires, la présence ou non de mouvements rapides des yeux sous les paupières du dormeur." Au cours d’une nuit, on enchaine entre 4 à 6 cycles de sommeil, chacun dure en moyenne 90 min.

Les stades principaux du cycle de sommeil sont donc :

·       L’endormissement,

·       Le sommeil lent léger, où tout se ralentit,

·       Le sommeil lent profond, où tout se joue en creux,

·       Le sommeil paradoxal, où tout devient plus irrégulier, prêt à l’éveil.

Il semble évident d’affirmer que la nuit est un moment où tout se joue, sur les plans nerveux, corporel ou encore immunitaire. C’est pourquoi l’heure de coucher est primordiale. Mais elle diffère selon les individus.

Plutôt du matin ou plutôt du soir ?

Chaque période de la vie ne nécessite pas le même temps, ni la même qualité de sommeil. Selon le Dr Slimani, "nous héritons de la quantité et des horaires de sommeil de nos parents, mais chaque âge possède ses propres codes de sommeil" :

·       6 à 13 ans : 9 à 11h

·       14 à 17 ans : 8 à 10h

·       18 à 64 ans : 7 à 9h

·       > 65 ans : 7 à 8h

L’heure du coucher varie donc selon son âge, mais aussi selon sa génétique. "L’heure de coucher idéale varie d’un individu à l’autre. Il y a des personnes plutôt du matin et d’autres du soir. Il y aussi des personnes qui se situent « au milieu » ni clairement du soir ni du matin. Ce tempérament que l’on appelle chronotype est défini par la génétique", nous précise le Dr Slimani.

En résumé, il n’existe pas d’heure universellement établie pour aller se coucher. En revanche, les besoins en durée de sommeil variant d’une personne à l’autre, il est important de savoir de quelle quantité de sommeil on a besoin, cela permet d’adapter l’heure du coucher en fonction. L’essentiel est surtout de savoir s’écouter, d’être attentif aux signaux d’endormissement (bâillement, piquotement des yeux, baisse de tonus…) pour aller au lit lorsque le sommeil survient. Mais aussi de savoir gérer la qualité globale de sa nuit selon son âge et son mode de vie.



Première apparition