lundi , 14 octobre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Quelles positions pour une fellation ?

Quelles positions pour une fellation ?

  • Sexe oral : tout sur les pratiques sexuelles buccales
  • Bien que l’on puisse la prodiguer dans toutes sortes de positions, la fellation a ses postures maîtresses. Toutes les autres sont des dérivés de ces dernières. Alors, quelles sont-elles ? Comment se pratiquent-elles et qu’est-ce que cela change pour chaque partenaire ? Enquête sur ce grand classique du sexe oral !


    © iStock

    Très appréciée des hommes, mais aussi des femmes, la fellation est la caresse reine. En faisant preuve d’imagination et en variant les positions, on peut la réinterpréter à loisir, la sublimer, la rendre transcendante. Qu’elle soit classique ou sexy, voici les façons les plus reconnues pour faire une (bonne) fellation.

    • La classique, tête au dessus : la plupart du temps, c’est comme ça que ça se passe, ou, du moins, que ça commence… Notre cher et tendre est allongé à nos côtés et, alors que l’on regarde un film, on commence à baisser son caleçon et on y glisse langue et bouche. Particulièrement pépère pour le monsieur, cette position est un peu plus sport pour la dame, mais comme c’est elle qui mène la danse, cela reste relativement cool dans l’ensemble. Ce n’est peut-être pas la plus sexy, mais c’est sans doute la plus easy !
    • La pratique, tête en face : vous êtes par exemple assise sur le lit et votre homme est debout face à vous. Son sexe est donc à votre niveau et comme vous n’avez pas à vous (re)tenir, vos deux mains sont libres. Confortable pour l’un comme pour l’autre, cette position permet à la femme de maîtriser la pénétration et de stimuler d’autres parties du corps de son partenaire ou de se caresser elle-même. Attention : notez que certains hommes (et femmes), ont les jambes qui flagellent pendant l’orgasme, donc si votre partenaire flanche, optez pour une autre position.
    • La sexy, tête en dessous : hyper excitante, cette fellation consiste à laisser l’homme nous faire l’amour par la bouche. La femme n’a pas grand chose à faire, c’est elle qui est allongée et son homme qui gère les va-et-vient, exactement comme il le ferait en missionnaire. L’avantage pour la dame, c’est justement d’être dans une position très confortable, tout en ayant la possibilité de toucher le corps de son partenaire et d’avoir la sensation de fusionner avec son sexe. C’est une position d’abandon, de don, d’intimité profonde et de gentille soumission.
    • L’aventurière, tête en arrière : là, on entre dans la catégorie plus difficile, débutante s’abstenir. C’est une position qui favorise l’orgasme de l’homme, car les stimulations sont plus intenses, et c’est aussi la position idéale pour faire ce que le porno appelle une « gorge profonde ». En effet, ici, le cou est dans l’alignement de la tête et de la bouche ce qui permet une pénétration profonde du pénis dans la gorge. Si vous souhaitez la pratiquer, il convient de faire comme chez le médecin : ouvrir grand la bouche, tirer la langue, et faire « ahhhh ». Puis, une fois le superbe sexe de votre bien-aimé introduit en vous, de déglutir légèrement pour provoquer le gland de ce dernier. C’est la plus osée, mais pas forcément la plus kiffante… A ne pas pratiquer trop longtemps à mon avis. Attention, cela peut être très désagréable ou même donner envie de vomir, donc bien évidemment, ne vous forcez surtout pas !
    • La royale, tête-bêche : on ne pouvait pas zapper le fameux 69, bien que ce soit déjà un dérivé de la fellation tête en dessous ou au dessus. La différence, c’est qu’ici, il est plus compliqué de rester concentrée sur le plaisir de l’autre, le nôtre étant largement éveillé aussi. C’est la raison pour laquelle certaines femmes n’y courent pas : elles ne savent alors plus où donner de la tête… Pour les autres, il n’y a rien à signaler de spécial sur cette position, sinon qu’il faut absolument l’essayer !

    Voilà, c’est à peu près tout. Bien sûr, on aurait pu vous proposer une fellation de performeuse où vous faites le pont, puis demandez à votre partenaire de se mettre à genoux devant vous afin que vous lui fassiez une fellation en totale rétroversion… Mais en vrai, généralement, on ne fait pas ça.

    Dans tous les cas :
    – Laissez la lumière allumée ou au moins une veilleuse, sinon vous ne voyez rien.
    – Attachez vos cheveux, relevez-les ponctuellement, ou donnez-les lui, sinon il ne voit rien.
    – Regardez-les, lui et son sexe, et appréciez-les, sinon c’est du gâchis.
    – Maintenez son sexe avec au moins l’une de vos mains, sinon ça bouge.
    – Variez les plaisirs, sinon c’est ennuyeux.
    – Gardez le rythme, sinon la pression retombe.
    – Mouillez, sinon c’est moins agréable, voire douloureux.
    – Amusez-vous, sinon c’est l’enfer.

    Bien à vous et des sucettes à l’anis.

    À lire aussi

    Sexe oral : tout sur les pratiques sexuelles buccales


    Première apparition