lundi , 21 octobre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Un 5e décès attribué à la cigarette électronique

Un 5e décès attribué à la cigarette électronique


Aux Etats-Unis les autorités sanitaires ont recensé 450 personnes touchées par une maladie respiratoire en lien avec le vapotage et elles viennent d’attribuer un 5e décès (celui d’un Californien de 55 ans qui souffrait de problèmes de santé) à l’usage de la cigarette électronique. "Cinq décès ont été confirmés en Californie, en Illinois, dans l’Indiana, au Minnesota et en Oregon" soulignent les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) qui exhortent les fumeurs de ne plus vapoter avant d’avoir découvert ce qui provoque ces affections pulmonaires graves, comme le rapporte le British medical journal.

La piste de la vitamine E

Pour l’instant, nul ne peut dire si c’est la cigarette électronique elle-même ou l’un des composés des e-liquides qui est la cause potentielle de cette maladie pulmonaire qui se propage telle une épidémie. Mais les experts concentrent leurs recherches sur certains liquides non-réglementés qui contiendraient une dose importante d’acétate de vitamine E. "Aucune preuve de maladie infectieuse n’a été identifiée. par conséquent, les maladies pulmonaires sont probablement associées à une exposition chimique" soulignent les CDC.

Quels symptômes ?

Les patients qui ont répondu aux autorités sanitaires ont signalé des symptômes tels que :

  • toux, essoufflement ou douleur à la poitrine
  • nausée, vomissement ou diarrhée
  • fatigue, fièvre ou perte de poids.

Chez certains, ces symptômes se sont développés en quelques jours à peine et aucun traitement antibiotique n’a eu d’effet sur l’infection pulmonaire.

A lire aussi :

  • Que se passerait-il si tous les fumeurs passaient à la cigarette électronique ?
  • La publicité pour les cigarettes électroniques interdite
  • 700 000 Français déclarent avoir arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique



Première apparition