lundi , 25 mai 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Un Belge sur quatre a pris du poids pendant le confinement – Santé

Un Belge sur quatre a pris du poids pendant le confinement – Santé

Un peu plus de la moitié de la population belge a modifié ses habitudes en matière d’activité physique depuis le début de la crise du Covid-19, indique une enquête de l’institut scientifique de santé publique Sciensano publiée vendredi.

D’après ses résultats, 23% des Belges ont augmenté leur pratique d’activité physique, tandis que 29,7% l’ont réduite. Une personne sur quatre dit également avoir pris du poids depuis le début des mesures de confinement.

L’enquête de santé de Sciensano, qui a sondé plus de 40.000 personnes le mois dernier, étudie l’impact du coronavirus sur la santé, l’utilisation des services de santé ou encore les modes de vie des Belges. Elle indique notamment que les sondés se sentent suffisamment informés sur le Covid-19 et les mesures de protection en vigueur. La proportion de la population qui dit ne pas respecter strictement les mesures de distanciation sociale et de confinement, principalement les plus jeunes, a cependant légèrement augmenté depuis la première enquête publiée en avril.

Les Belges font également part de plusieurs changements dans leurs habitudes. Sciensano remarque que la sédentarité a augmenté, probablement en raison de la quarantaine et du télétravail généralisé, avec un doublement du pourcentage de personnes qui restent assises plus de 8 heures par jour (56,1% contre 23,4% en 2018). Les personnes interrogées semblent également consommer moins d’alcool mais plus de tabac qu’en temps « normal », tandis que la consommation de tranquillisants et de somnifères est en augmentation. Les habitudes alimentaires ont par contre peu changé.

Parmi les notes négatives, l’enquête souligne également une hausse des violences domestiques, surtout verbales et psychologiques.

D’après ses résultats, 23% des Belges ont augmenté leur pratique d’activité physique, tandis que 29,7% l’ont réduite. Une personne sur quatre dit également avoir pris du poids depuis le début des mesures de confinement.L’enquête de santé de Sciensano, qui a sondé plus de 40.000 personnes le mois dernier, étudie l’impact du coronavirus sur la santé, l’utilisation des services de santé ou encore les modes de vie des Belges. Elle indique notamment que les sondés se sentent suffisamment informés sur le Covid-19 et les mesures de protection en vigueur. La proportion de la population qui dit ne pas respecter strictement les mesures de distanciation sociale et de confinement, principalement les plus jeunes, a cependant légèrement augmenté depuis la première enquête publiée en avril. Les Belges font également part de plusieurs changements dans leurs habitudes. Sciensano remarque que la sédentarité a augmenté, probablement en raison de la quarantaine et du télétravail généralisé, avec un doublement du pourcentage de personnes qui restent assises plus de 8 heures par jour (56,1% contre 23,4% en 2018). Les personnes interrogées semblent également consommer moins d’alcool mais plus de tabac qu’en temps « normal », tandis que la consommation de tranquillisants et de somnifères est en augmentation. Les habitudes alimentaires ont par contre peu changé. Parmi les notes négatives, l’enquête souligne également une hausse des violences domestiques, surtout verbales et psychologiques.


Première apparition