dimanche , 27 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Un hôpital malinois traite un premier patient avec le Sarconeos, un éventuel médicament pour le coronavirus – Santé

Un hôpital malinois traite un premier patient avec le Sarconeos, un éventuel médicament pour le coronavirus – Santé


Un premier patient a été traité à l’hôpital AZ Sint-Maarten de Malines dans le cadre d’une étude clinique internationale sur

le Sarconeos, un médicament potentiel pour les patients atteints de la Covid-19 et ayant des problèmes respiratoires. C’est ce qu’annonce Biophytis, société de biotechnologie française qui développe cette solution. Cinq centres sont désormais ouverts au recrutement de patients en Belgique, en France et aux États-Unis.

L’AZ Sint-Maarten est le premier de ces sites de test à évaluer l’efficacité et l’innocuité de Sarconeos comme traitement pour prévenir une détérioration respiratoire plus avancée chez les patients atteints d’une insuffisance respiratoire liée au coronavirus, détaille Biophytis.

« La Covid-19 peut avoir des effets dévastateurs sur les patients, en particulier les plus vulnérables, qui risquent de développer des complications respiratoires graves, et il y a un fort besoin de développer de meilleures options de traitement pour y faire face », situe le Dr Muriel Lins, pneumologue à l’hôpital malinois et coordinatrice de l’étude internationale en Belgique.

Dans un premier temps, cinquante patients se verront administrer le médicament, suivis, dans une phase ultérieure, de 260 autres.

L’essai clinique pivot se déroulera en Belgique, en France, au Brésil, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

le Sarconeos, un médicament potentiel pour les patients atteints de la Covid-19 et ayant des problèmes respiratoires. C’est ce qu’annonce Biophytis, société de biotechnologie française qui développe cette solution. Cinq centres sont désormais ouverts au recrutement de patients en Belgique, en France et aux États-Unis.L’AZ Sint-Maarten est le premier de ces sites de test à évaluer l’efficacité et l’innocuité de Sarconeos comme traitement pour prévenir une détérioration respiratoire plus avancée chez les patients atteints d’une insuffisance respiratoire liée au coronavirus, détaille Biophytis. « La Covid-19 peut avoir des effets dévastateurs sur les patients, en particulier les plus vulnérables, qui risquent de développer des complications respiratoires graves, et il y a un fort besoin de développer de meilleures options de traitement pour y faire face », situe le Dr Muriel Lins, pneumologue à l’hôpital malinois et coordinatrice de l’étude internationale en Belgique. Dans un premier temps, cinquante patients se verront administrer le médicament, suivis, dans une phase ultérieure, de 260 autres. L’essai clinique pivot se déroulera en Belgique, en France, au Brésil, au Royaume-Uni et aux États-Unis.


Première apparition