mardi , 21 janvier 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Un médicament contre le diabète réduirait le risque de fausse couche

Un médicament contre le diabète réduirait le risque de fausse couche


Certaines femmes qui font des fausses couches à répétition pourraient enfin mener une grossesse à terme grâce à la sitagliptine, un médicament commun, prescrit en cas de diabète de type 2.

Une étude menée sur 38 femmes par les chercheurs de l’université de Warwick (Grande-Bretagne) suggère que ce médicament aide à préparer la cavité utérine en stimulant certaine cellules bénéfiques. Dans un entretien avec la BBC, Cally Cusack raconte qu’après 4 fausses couches consécutives, elle avait perdu tout espoir de donner naissance à un enfant lorsque les médecins lui ont proposé de participer à l’essai clinique de la sitagliptine.

Après 3 mois de traitement, le nombre de cellules souches de Cally dans sa muqueuse utérine s’était amélioré. Elle est ensuite tombée enceinte et neuf mois plus tard, elle a eu son premier fils, Dawson, qui a maintenant près de deux ans.

Pour les chercheurs, il est encore trop tôt pour dire si ce médicament peut prévenir les fausses couches. Mais il permet au moins de multiplier les cellules souches nécessaires pour accueillir le placenta.

Les résultats de cette étude ont été publiés sur le site EBio medicine.

A lire aussi :

  • Fausse couche : attention aux antibiotiques
  • Travailler la nuit augmente le risque de fausse couche
  • Fausse couche : réduire le délai entre les grossesses



Première apparition