samedi , 3 octobre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Une étude montre que les couvertures lestées peuvent réduire la gravité de l’insomnie

Une étude montre que les couvertures lestées peuvent réduire la gravité de l’insomnie


L’insomnie se définit comme le sentiment d’avoir mal dormi en raison de difficultés d’endormissement, d’un ou de plusieurs réveils nocturnes et/ou d’un réveil trop précoce le matin. Son traitement passe avant tout par l’observance de quelques règles d’hygiène de vie et en cas d’échec, le médecin peut conseiller de la phytothérapie ou prescrire un médicament adapté. Des chercheurs de l’Institut Karolinska à Stockholm se sont intéressés aux effets d’une méthode de plus en plus évoquée dans les médias : la couverture lestée ou pondérée. Comme son nom l’indique, il ne s’agit pas d’une couverture ordinaire mais d’une couverture dont le poids exerce une pression sur la totalité du corps.

Fabriquée en fonction du poids et de la taille d’une personne, son utilisation permettrait d’apporter un effet relaxant au niveau des articulations, muscles et tendons : un effet « cocon » qui favorise une réduction du stress. Selon cette étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine, les couvertures lestées représentent une intervention efficace dans le traitement de l’insomnie. Ses résultats indiquent en effet que les participants qui en ont bénéficié pendant quatre semaines ont signalé une réduction significativede la gravité de leur insomnie, un meilleur sommeil, un niveau d’activité diurne (journée) plus élevé et une réduction des symptômes de fatigue, de dépression et d’anxiété.

Le sens du toucher est stimulé

En effet, les participants du groupe « couverture pondérée » étaient près de 26 fois plus susceptibles de connaître une diminution moitié ou plus de la gravité de leur insomnie par rapport au groupe témoin. Ils étaient par ailleurs près de 20 fois plus susceptibles d’obtenir une rémission de leur insomnie, des résultats positifs maintenus pendant une phase de suivi d’un an. « Une explication suggérée pour l’effet calmant et favorisant le sommeil est la pression que la couverture lestée applique sur différents points du corps, stimulant la sensation de toucher et le sens des muscles et des articulations, comme l’acupression et le massage », explique le Dr Mats Alder qui a mené l’étude.

Celui-ci ajoute : « Il existe des preuves suggérant que la stimulation par pression profonde augmente l’excitation parasympathique du système nerveux autonome et réduit en même temps l’excitation sympathique, qui est considérée comme la cause de l’effet calmant. » L’étude portait sur 120 adultes (68% de femmes, 32% d’hommes) ayant déjà reçu un diagnostic d’insomnie clinique et d’un trouble psychiatrique concomitant : trouble dépressif, trouble bipolaire, trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention ou trouble anxieux généralisé. Les participants ont été réparties en deux groupes pour dormir pendant quatre semaines avec une couverture pondérée ou une couverture dite « de contrôle ». 

Une rémission notable après quelques semaines d’utilisation

Ceux du premier groupe ont essayé une couverture de 8 kilogrammes mais dix participants ont trouvé qu’elle était trop lourde et ont donc reçu une couverture de 6 kilogrammes. Les participants du groupe témoin ont quant à eux dormi avec une couverture lestée de 1,5 kilogramme. L’évolution de la gravité de leur insomnie, le critère de jugement principal, a été évaluée à l’aide d’un score officiel tandis qu’un outil de mesure incorporé dans une montre qui se nomme l’actigraphie a été utilisé pour estimer leurs niveaux de sommeil et d’activité diurne. Les résultats ont montré que l’impact fut positif pour près de 60% des utilisateurs, avec une diminution de 50% ou plus de leur score d’insomnie.

Par ailleurs, la rémission était de 42,2% dans le groupe « couverture pondérée », contre 3,6% dans le groupe témoin. Après l’étude initiale de quatre semaines, tous les participants, peu importe le groupe, ont eu la possibilité d’utiliser la couverture pondérée pour une phase de suivi de 12 mois. Les chercheurs ont proposé quatre couvertures différentes : deux couvertures lestées avec des poids en métal (6 kg et 8 kg) et deux couvertures lestées avec des balles (6,5 kg et 7 kg). Après le test initial, les participants ont été librement autorisés à choisir la couverture qu’ils préféraient, la plupart choisissant une couverture plus lourde.

Il s’avère que les participants qui sont passés de la couverture de contrôle à une couverture lestée ont ressenti un effet similaire à celui des patients qui utilisaient la couverture lestée initialement. Après 12 mois, 92% des utilisateurs de couvertures pondérées faisaient état d’une amélioration de leur insomnie et 78% étaient en rémission. « J’ai été surpris par l’ampleur de l’effet de la couverture lestée sur l’insomnie et satisfait de la réduction des niveaux d’anxiété et de dépression », estime le Dr Mats Alder. Pour les chercheurs ces conclusions doivent inciter les prestataires de santé à étudier plus en détails l’impact de la literie et du toucher sur la qualité du sommeil, et notamment l’effet des couvertures lestées


Première apparition