mardi , 23 juillet 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Sida, tuberculose, paludisme: plus d’investissements sont nécessaires – Santé

Sida, tuberculose, paludisme: plus d’investissements sont nécessaires – Santé

Sida, tuberculose, paludisme: plus d

Depuis la création de ce fonds en 2002, « d’extraordinaires progrès » ont été accomplis et les actions qu’il a financées ont permis de sauver 27 millions de vies. « Pourtant, les chiffres de la mortalité par sida, tuberculose et paludisme sont encore trop élevés et le constat est encore plus sévère pour le nombre de nouvelles infections », écrit le directeur exécutif du fonds, Peter Sands, dans ce rapport.

La tuberculose est devenue « la principale cause de mortalité par maladie infectieuse, entraînant 1,7 million de décès et plus de 4 millions de cas non détectés chaque année », selon le rapport.

Par ailleurs, il est « alarmant de constater que le nombre de cas de paludisme est reparti à la hausse, après plus de dix années de baisse ». En 2016, on comptait cinq millions de cas de paludisme de plus qu’en 2015, selon le rapport.

Enfin, le nombre de morts dus au sida est passé sous le million en 2016 et 2017, soit deux fois moins qu’au pic de l’épidémie en 2005, selon des chiffres dévoilés en juillet par l’Onusida. « Toutefois, le nombre de nouvelles infections au VIH est en hausse parmi certaines populations-clés ainsi que chez les adolescents dans certains pays », déplore le Fonds mondial.




Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/sida-tuberculose-paludisme-plus-d-investissements-sont-necessaires/article-normal-899033.html

A lire aussi: