mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » Sports » « Justice est faite », selon les avocats du FCN – Football

« Justice est faite », selon les avocats du FCN – Football


Le FC Nantes, par la voix de ses avocats, semble se satisfaire du jugement émis par la Fifa ce lundi dans l’affaire qui oppose les Canaris au club gallois de Cardiff City après l’accident tragique d’Emiliano Sala.

La Fifa a rendu son verdict ce lundi quant au litige qui oppose le FC Nantes et Cardiff City depuis la disparition dramatique d’un Emiliano Sala à peine transféré le 21 janvier dernier. Après sept mois de procédure, la maison-mère du football mondial impose au club gallois un règlement de 6 millions d’euros auprès des Canaris – une somme « correspondant au premier versement dû dans le cadre de l’accord conclu entre les parties le 19 janvier 2019« , précise la Commission du statut du joueur de la Fifa.

D’abord réticents à un tel accord, proposé déjà en août dernier, les dirigeants nantais accueillent aujourd’hui avec satisfaction ce jugement. « C’est une décision satisfaisante qui correspond à nos attentes, estiment Jérôme Marsaudon et Louis-Marie Absil, lesquels défendent les intérêts du FCN. Elle signifie que le contrat est valable et qu’il faut l’exécuter. Justice est faite. Il n’y avait aucune raison de remettre en cause les engagements fermement souscrits« , poursuivent-ils, relayés par L’Equipe.

Les Bluebirds, qui ont encore la possibilité de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS), ont déjà prévu de demander des « éclaircissements » à la Fifa. Et les avocats du club nantais de s’attendre à de nouvelles péripéties. « C’est une étape très importante, même si l’on sait qu’il y a des recours et que la bataille n’est pas définitivement terminée. Et on le regrette. […] Ils (les dirigeants de Cardiff, ndlr) prennent tout prétexte, jusqu’à la mort d’un homme, pour ne pas respecter leurs engagements. Quand on a des débiteurs de mauvaise foi, on ne peut pas préjuger du temps des procédures pour aboutir à une décision définitive.« 


Première apparition