mardi , 22 décembre 2020
Accueil » Sports » La répartition du fonds de compensation pour les pertes de billetterie se précise

La répartition du fonds de compensation pour les pertes de billetterie se précise


Le Ministère des Sports a communiqué une estimation de la manière dont seront répartis les 107 millions d’euros alloués par l’Etat pour compenser les pertes de billetterie des clubs professionnels notamment.

Le 17 novembre dernier, le Président de la République Emmanuel Macron avait rencontré, en compagnie de son Premier Ministre et d’autres membres du gouvernement concernés, différents acteurs du monde sportif français. Une rencontre qui avait conduit le chef de l’Etat a annoncé 400 millions d’euros d’aides diverses afin de soutenir un secteur qui se sentait abandonné, en comparaison par exemple de celui de la culture. Parmi ces aides, l’Elysée avait confirmé avoir eu l’accord de la Commission européenne pour mettre en place un fonds de compensation pour les pertes de billetterie des clubs professionnels, ainsi qu’aux organisateurs de grands événements sportifs. Restait cependant à déterminer comment les 107 millions d’euros alloués à ce fonds allait être réparti selon les disciplines…

48 millions d’euros pour les clubs de football

Ce vendredi, le Ministère des Sports a communiqué une estimation de la manière dont serait répartie cette enveloppe : 48 millions d’euros pour les clubs de football, 40 millions d’euros pour les clubs de rugby, 4 millions d’euros pour les clubs de basket-ball, handball, volley-ball et hockey sur glace et 15 millions d’euros pour les organisateurs de grands événements sportifs. Comme annoncé le 17 novembre dernier, un plafond de l’aide a été fixé à 5 millions d’euros par structure pour éviter que certains grands clubs n’en siphonnent la totalité au détriment des moins fortunés. Cette répartition devrait être entérinée par décret dans les prochains jours. «L’objectif est d’engager un premier versement par le ministère chargé des Sports dès le mois de décembre, puis de verser le solde en 2021, sous réserve que les estimations de pertes des clubs professionnels soient confirmées en clôture d’exercice comptable», précise le communiqué.

>>LIRE AUSSI : Macron : une prise de conscience sur la place que doit tenir le sport ?
>>LIRE AUSSI : Macron (enfin) au soutien du sport français

Une aide qui pourrait cependant ne pas s’avérer suffisante, surtout que le retour du public dans les stades et autres enceintes sportives n’est programmé qu’à partir du 20 janvier 2021, selon des modalités qu’il reste à définir. La Ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu plaide, elle, pour un retour dès le 15 décembre. Un souhait qui n’a pas encore été entendu, et qui pourrait bien ne pas l’être même si, au 15 décembre, les musées, théâtres et autres cinémas, eux, seront autorisés à rouvrir, et donc à accueillir du public.    


Première apparition