samedi , 19 octobre 2019
Accueil » Sports » Le but de Neymar, « c’est le génie de ce garçon ! » – Football

Le but de Neymar, « c’est le génie de ce garçon ! » – Football


Neymar était attendu… et Neymar a offert la victoire au PSG contre Strasbourg (1-0) samedi, dans un Parc plein de défiance pour le Brésilien. Mais le talent a fini par parler.

Neymar sifflé, Neymar conspué, Neymar hué, mais Paris libéré ! On y met de l’emphase, mais pardon, quel scénario tout de même que ce PSG-Strasbourg (1-0), dont l’issue surtout faisait le tour du monde dès le coup de sifflet final.

    

L’attaquant brésilien, « traître » à la cause parisienne aux yeux de la grande majorité du public parisien, a longtemps semblé dans l’incapacité de faire basculer un match que son équipe n’a jamais vraiment maîtrisé, avant de signer… son 35e but en 38 matches de Ligue 1 avec le PSG. Et quand Neymar marque, Paris ne perd pas (23 victoires, 3 nuls). Cette fois un bijou dans les arrêts de jeu pour lancer de façon incroyable la saison 3 du joueur le plus cher du monde (222 M€).

Tuchel s’est fait un film

Son coach Thomas Tuchel n’a pas attendu cette inspiration pour être sous le charme, mais tout de même… « Dans cette situation-là, quand tu regardes un film au cinéma, un but comme ça, tu te dis : « C’est trop, c’est trop ! ». Et là, c’est la fin du film« , s’enthousiasme le technicien allemand au micro de Canal+.

Malgré ce contexte de défiance si défavorable, Neymar ne s’est pas caché sur la pelouse du Parc avec ses cent ballons touchés ou encore sur les deux seules frappes vraiment dangereuses de son équipe au cours d’une première période sans le moindre tir cadré et où le PSG s’est montré « décevant dans le jeu, extrêmement laborieux dans la construction. On attend davantage de cette équipe-là, dans la variété… », pestait Alain Roche depuis son poste de consultant sur le plateau du Canal Sport Club.

En revanche, l’ancien défenseur parisien ne pouvait que s’incliner devant le geste génial de l’ancien Barcelonais : « C’est le génie de ce garçon ! Je l’ai trouvé très concentré sur l’ensemble du match, ça a été le plus entreprenant des Parisiens offensivement. Et que dire de cette merveille, de ce but acrobatique à la 92e minute ; ces joueurs-là sont faits pour terminer un match, et il le fait de la plus belle des manières. C’est comme Stephen Curry qui marque au buzzer ou d’autres grands champions qui arrivent à faire la différence au dernier moment, c’est ce qu’il fait, malgré une ambiance un peu hostile, même s’il pouvait attendre à pire. Mais c’est lui qui débloque encore le match, pour un PSG encore en difficultés, mais le génie et les individualités ont encore fait la différence ce soir. » Les trois arrêts décisifs de Keylor Navas, pour ses débuts parisiens, avaient en effet gardé le PSG à flots avant que Neymar ne surgisse…   




Première apparition