mardi , 10 décembre 2019
Accueil » Sports » Le vestiaire des Spurs regrette déjà Pochettino… – Football

Le vestiaire des Spurs regrette déjà Pochettino… – Football


En quelques heures seulement, Tottenham s’est débarrassé de Mauricio Pochettino et a intronisé José Mourinho en remplacement. L’Argentin paye ainsi les mauvais résultats à l’approche de la mi-saison, mais laisse vraisemblablement un grand vide derrière lui.

Tottenham était finaliste de la Ligue des champions en mai dernier, et sur le podium du championnat d’Angleterre derrière les intouchables Citizens de Manchester et Reds de Liverpool. Mais après quatre mois de compétition en 2019-2020, cette équipe pourtant assez peu chamboulée est méconnaissable. Avec seulement 14 points engrangés en douze rencontres de Premier League et une 14e place au classement, ce malgré une situation plutôt favorable dans le groupe B de la Ligue des champions derrière un Bayern Munich venu l’emporter 2-7 au Tottenham Hotspur Stadium, Mauricio Pochettino ne semblait plus avoir les moyens de redresser la barre. C’est en tout cas ce qu’ont pensé les dirigeants londoniens, et le président Daniel Levy.

Exit donc le technicien argentin, et bienvenue au «Special One», un coach qui a pour habitude de susciter le respect et l’admiration de certains de ses joueurs, ou d’être détesté pour ses méthodes de management. Charge désormais à l’ancien manager de Chelsea ou Manchester United de réussir à se faire adopter par ce nouveau groupe, pour enregistrer au plus vite des résultats probants. Et la tache ne sera pas forcément aisée pour le Portugais. Pour preuve, à peine le départ de l’ex-défenseur du Paris Saint-Germain était il officiel que déjà des cadres du vestiaire réagissaient publiquement sur les réseaux sociaux. «Je ne pourrais jamais assez remercier cet homme. Il m’a beaucoup appris et je suis très reconnaissant pour tout ce qu’il a fait pour moi. Bonne chance, et j’espère vous revoir mon ami», a notamment écrit Dele Alli sur Twitter.

Harry Kane a lui été encore plus élogieux envers le partant. «Je vous serai toujours reconnaissant de m’avoir aidé à réaliser mes rêves. Au cours des cinq dernières années et demie, nous avons vécu des moments extraordinaires que je n’oublierai jamais. Vous étiez mon manager, mais aussi mon ami, et je vous remercie», a lui tweeté l’international anglais. Mauricio Pochettino était donc, au moins pour certains cadres, presque un ami. A priori, «Mou» n’a pas vraiment le profil pour prendre le relais de son prédécesseur argentin dans le coeur des Spurs, mais devra aussi et surtout activer les bons leviers pour se faire adopter et réussir à faire passer ses messages.


Première apparition