lundi , 14 octobre 2019
Accueil » Sports » Les Dogues dévorent les Verts – Football

Les Dogues dévorent les Verts – Football


Saint-Etienne n’a pas fait le poids sur la pelouse de Lille (3-0), mercredi soir, lors de la 3e journée de Ligue 1. Victor Osimhen a inscrit son deuxième doublé de la saison.

Nicolas Pépé n’est plus là, mais Lille s’est déjà découvert un nouveau phénomène. Son nom: Victor Osimhen. En trois journées, l’attaquant que le Losc a déniché cet été à Charleroi, pour 12 millions d’euros, totalise déjà quatre buts. Auteur d’un doublé en ouverture de la saison face à Nantes, le jeune international nigérian (20 ans) a récidivé mercredi soir contre Saint-Etienne (3-0), permettant aux Dogues de décrocher leur deuxième victoire et de relever la tête après leur défaite subie à Amiens.

Le voir frapper deux fois face aux Verts n’était pas du tout acquis. Au coup d’envoi, Christophe Galtier lui avait effectivement préféré Loïc Rémy à la pointe de son 4-2-3-1. Mais la rapide sortie sur blessure du buteur lillois, visiblement touché derrière la cuisse (18e), a obligé l’entraîneur du club nordiste à revoir ses plans et à lancer sa pépite. Pari gagnant puisque vingt minutes plus tard, Victor Osimhen a ouvert le score en reprenant avec sang-froid un centre de Domagoj Bradaric côté gauche (1-0, 37e).

Osimhen intenable

Si les Verts s’étaient auparavant montrés dangereux par l’intermédiaire de Wahbi Khazri (25e), ils ne méritaient pas beaucoup mieux dans cette première période. Encore moins au retour des vestiaires. Sans conviction ni réaction, les Stéphanois ont laissé les Lillois installer leur jeu qui, comme la saison dernière, fait des ravages offensivement. Et Jonathan Bamba en a profité pour doubler la mise sur un penalty qu’il a lui-même obtenu (2-0, 69e), après une faute – discutable – de Mathieu Debuchy.

Gourmand, Lille n’en est pas resté là. Sur une nouvelle attaque tranchante, sur le flanc droit cette fois, Zeki Celik a trouvé au cœur de la surface un Victor Osimhen intenable qui, après un contrôle approximatif, a trompé une seconde fois Stéphane Ruffier d’une jolie frappe rasante en pivot (3-0, 75e). L’Olympique de Marseille, prochain adversaire de Dogues remontés au cinquième rang du championnat, dimanche soir au stade Vélodrome (21h), est prévenu: le Super Eagle sera à surveiller de très, très près.


Première apparition