vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » Sports » Les médias anglais «très forts pour se moquer de nous», estime Fickou – Fil Info – XV de France

Les médias anglais «très forts pour se moquer de nous», estime Fickou – Fil Info – XV de France

Le XV de France doit faire abstraction des critiques des médias anglais «très forts pour déconcentrer l’adversaire» au moment de préparer le duel face à l’Angleterre prévu dimanche à Londres, a estimé jeudi le centre Gaël Fickou, qui ne sera pas au match. Les Bleus défieront le XV de France sans Fickou et l’ensemble de leur équipe-type, atteints par la limite des trois feuilles de match acceptées par les clubs, situation que les médias anglais ont qualifié de «farce». «Ils disent ce qu’ils veulent. Personnellement je pense qu’il faut se concentrer sur le match. Ils sont très forts pour déconcentrer l’adversaire, pour se moquer de nous. Mais il ne faut pas qu’ils oublient qu’ils ont perdu lors du dernier Tournoi des six nations (24-17)», a répondu Fickou, interrogé sur le sujet lors d’un point presse avec son club, le Stade Français.

«Ce ne sera pas forcément les mêmes joueurs, pas la même équipe. Mais cela reste un groupe France», avec «des joueurs de très grande qualité», a poursuivi l’habituel capitaine de la défense française. Un duel Angleterre-France à Twickenham, «c’est un match plaisant à jouer» mais «on s’y était préparés avant», a expliqué le centre de 26 ans au sujet du fait de ne pas pouvoir participer à cette finale de la Coupe d’automne des nations. «C’est une règle qu’il faut respecter. Vis-à-vis de mon club je ne me voyais pas leur dire «s’il vaut plaît, laissez-moi partir pour jouer ce dernier match». On savait qu’on avait trois matches à jouer, on les a faits, on les a gagnés. Maintenant il est temps de se concentrer sur le club», a-t-il conclu.


Première apparition