dimanche , 15 décembre 2019
Accueil » Sports » Nadal gagne sous les yeux de Neymar – Tennis

Nadal gagne sous les yeux de Neymar – Tennis


Cyrano: Sur l’éthique de la responsabilité, je connaissais pas le terme (au passage merci pour ça tu m’as appris des trucs), par contre je connais bien sa dégaine et je trouve qu’elle a de la merde au cul. Après la Ruhr, on va faire un petit détour par Alger, voyage voyage. Quand pendant les « événements », les militaires demandent l’aval du gouvernement assorti de quelques retouches législatives pour employer la torture c’est sous couvert d’éthique de responsabilité. Torturer un mec (un méchant en plus) pour récolter une information capitale qui pourrait sauver des centaines d’innocents, c’était l’argument Massu des paras mon général. De ce que j’en comprend, on est en plein dans l’éthique de la responsabilité. Et si ça marchait vraiment comme ça, le calcul serait vite fait, je serais aussi pour torturer les méchants. Mais perso j’appelle ça la violence de bisounours, tellement c’est un cas idéal et tellement ça marche pas comme ça dans le réel (sans même développer sur la fiabilité douteuse des infos que tu peux obtenir sous la torture, je laisse ça de côté). Et comme tu dis, « le réel se venge ». Le réel se venge parce qu’il y a rien de plus habile que la violence pour échapper à tout contrôle (et tu remarqueras que là, je suis par sur des conditions morales). Ya rien de plus habile que la violence pour engendrer des sociopathes. C’est comme ça que « Torturer un mec (un méchant en plus) pour récolter une information capitale qui pourrait sauver des centaines d’innocents. » se transforme vite en « torturer des centaines d’innocents pour que dalle » en plus de finir de se mettre à dos une population qu’avait déjà pas besoin de ça pour que ça se fasse, ce qui fait qu’en retour on intensifiera encore la guerre contre-révolutionnaire. Cercle vicieux quand tu nous tiens. Et le réel a pas fini de se venger. Parce qu’encore une fois ya rien de plus habile que la violence pour échapper à tout contrôle. Dans le réel ya pas de bouton stop pour tout arrêter, et quand t’as en pratique donné un blanc seing à des militaires pour faire usage de la violence comme ils l’entendaient, en étant pas trop regardant sur la légalité de la chose, ben c’est pas dit qu’ils arrêtent tout de bonne volonté quand tu leur dis gentiment « bon les gars c’est fini on remballe ». Tu peux aussi les comprendre, parce que j’imagine que ça demande un minimum d’investissement de leur part de devenir des sociopathes, on n’a pas envie de tout lâcher comme ça. Et c’est entre autres raisons comme ça que tu te retrouves avec des mecs qui vont rentrer dans la clandestinité pour garnir les rangs de l’OAS qui -ça coûte rien de le rappeler- est à ce jour l’organisation terroriste qui a fait le plus de morts sur le territoire français. Et le réel en a toujours pas fini avec la vengeance. Dotés de leur expertise en lutte anti-subversive, les plus talentueux de ces sociopathes se reconvertiront vite en formateur pour les escadrons de la mort qui feront des dizaines de milliers de morts en Amérique Latine (je peux pas m’empêcher de noter que c’est assez ironique de voir que des mecs qui avaient été d’illustres résistants sont passés par les mêmes réseaux clandestins que les nazis avant eux pour gagner l’Amérique du Sud – ya quelque chose qui a merdé à un moment donné je crois). Pour conclure je sais pas si j’étais visé comme adepte de l’éthique de la conviction mais je m’y reconnais pas du tout. Et je pense avoir expliqué dans ce commentaire en quoi mon rejet de la violence va au delà des pures conditions morales. Et en face, l’éthique de la responsabilité qui se veut l’éthique du réel, je m’en méfie comme de la peste, parce que quand ta lecture du réel est erronée tu te retrouveras à couvrir les pires dérives avec ça. Comme je pense en plus que nous les humains, on a assez vite une lecture du réel qui est erronée ou au moins trop parcellaire et lacunaire (et je m’inclus totalement là dedans)… tu disais « i.e. en tenant compte du réel en toute lucidité », c’est certainement un corollaire à la bonne application de l’éthique de la responsabilité, mais c’est un vœux pieux pour moi.

Donc tout l’article repose sur cette phrase : « Mais à en croire la Sexta, l’international français n’aurait pour l’heure aucunement l’intention de prolonger son contrat avec le PSG. « Soyez tranquilles, Kylian ne prolongera par au PSG », aurait même certifié sa mère, Fayza Lamari, aux dirigeants madrilènes. »Donc on ne sait pas où, quand et à qui sa mère aurait dit ça 😀 ça c’est de la belle enquête journalistique ! Bravo Kulawik ! Champion 😉


Première apparition