jeudi , 14 novembre 2019
Accueil » Sports » Ronaldo, c’est stratosphérique ! – Football

Ronaldo, c’est stratosphérique ! – Football


Auteur d’un quadruplé, mardi, en Lituanie (1-5), Cristiano Ronaldo est un peu plus entré dans l’histoire de la sélection portugaise.

Cristiano Ronaldo a une nouvelle fois marqué les esprits, mardi, lors du déplacement du Portugal en Lituanie. Car si la Seleçao a passé une soirée tranquille à Vilnius, se rapprochant ainsi un peu plus de la qualification pour la phase finale de l’Euro 2020, c’est essentiellement grâce au joueur de la Juventus Turin. Buteur lors du récent choc face à Naples (4-3) en Serie A puis à l’occasion du choc en Serbie (2-4), vendredi, CR7 a en effet signé son premier coup d’éclat de la saison en se fendant d’un quadruplé contre les Lituaniens.

Quatre buts qui lui permettent de conforter son statut de meilleur buteur en sélection en Europe, avec désormais 93 buts en 160 sélections, devenant le premier joueur du continent à franchir la barre des 90 réalisations. Et le Portugais s’est également rapproché du record absolu, à savoir les 109 buts d’Ali Dei avec l’Iran.

Le Ballon d’or ? Ronaldo n’y pense pas…

Alors que 78 de ses 93 buts ont été inscrits en compétitions officielles, contre seulement 18 en match amical, le Portugais, déjà meilleur marqueur de l’histoire des qualifications pour une Coupe du monde, avec 30 buts en 38 matches, et en phase finale de l’Euro, à égalité avec Michel Platini, avec 9 buts en 21 matches, est également devenu le meilleur buteur des qualifications pour l’Euro, ses 25 buts en 30 matches surpassant le record de Robbie Keane.
A noter par ailleurs que Cristiano Ronaldo a désormais marqué contre 40 nations différentes et peut se targuer de dix quadruplés en carrière dont deux avec la Seleçao, ce qui constitue là aussi un record.

Et à l’en croire, ce n’est pas terminé. « Je ne pense pas à la retraite. C’est impossible. Je me sens bien et jouer en équipe nationale est une vraie fierté, a-t-il ainsi confié dans des propos relayés par Marca. Et je ne suis pas seulement content de mes buts mais du niveau de la sélection ces dernières années. » Interrogé sur le Ballon d’or, Cristiano Ronaldo a là aussi joué la carte du collectif. « Je n’y pense pas. C’est seulement une conséquence des titres gagnés collectivement. Mais c’est toujours agréable, je ne vais pas mentir », a-t-il en effet ajouté


Première apparition