lundi , 21 octobre 2019
Accueil » Sports » Tebas veut le retour de Neymar et tacle encore le PSG – Football

Tebas veut le retour de Neymar et tacle encore le PSG – Football


Javier Tebas s’en est de nouveau pris au PSG, qui mettrait « en danger le football européen ». Le patron de la Liga appelle aussi de ses vœux un retour de Neymar en Espagne.

Une véritable obsession. A chaque interview, ou presque, Javier Tebas ne manque jamais une occasion d’attaquer le PSG et Manchester City, des « clubs d’Etat » qui seraient « le plus gros problème du football européen », selon le patron de la Liga.

« Pourquoi ? Parce qu’ils ne craignent pas de perdre de l’argent. Les autres grands noms comme le Barça, le Real Madrid ou le Bayern essaient de rivaliser avec eux pour ne pas laisser les meilleurs joueurs. Ces clubs d’Etat, financés par des milliardaires, constituent le danger le plus important pour le football européen », assène-t-il dans un entretien à Marca, avant de revenir sur le fameux contrat de sponsoring du PSG avec QTA, l’office du tourisme du Qatar, qui avait été retoqué par l’UEFA.

« Comme il s’agit d’un club d’État, ils inventent des sponsors. L’exemple le plus flagrant du PSG, dénoncé par la Liga, est un prétendu sponsoring de ‘Qatar Tourism’ (sic) d’un montant de 50 millions d’euros. Bien sûr, les touristes abondent au Qatar… (rires) À titre de comparaison, les Bermudes, un pays à forte densité touristique, qui a à peu près la même population que le Qatar, n’investissent que 2 millions d’euros pour leur promotion. Et en plus de ça, ils ont également eu le parrainage d’une banque qatarie qui doit à peine avoir un bureau, et a également payé 70 millions. »

Tebas, très offensif à l’encontre du club de la capitale depuis l’arrivée de Neymar il y a deux ans, verrait par ailleurs d’un bon œil un retour en Espagne du Brésilien, pisté par le Real, et, surtout, le Barça: « Avec ses qualités, il fait partie des trois meilleurs joueurs du monde. Ce serait important pour la Liga qu’il revienne, même si ce n’est pas décisif. (…) Un joueur comme Neymar vous permet d’être suivi dans des pays où on s’intéresse à lui, mais il n’est pas un élément essentiel. Même Cristiano Ronaldo ne l’était pas. Messi, en revanche, est essentiel, car il représente l’héritage de la Liga. »


Première apparition