samedi , 12 décembre 2020
Accueil » Sports » Tops/Flops GP de Bahreïn : le miraculé Grosjean, le chemin de croix de Ferrari – Formule 1

Tops/Flops GP de Bahreïn : le miraculé Grosjean, le chemin de croix de Ferrari – Formule 1


Romain Grosjean sain et sauf mais aussi le gros coup de McLaren ou encore les mauvaises journées de Ferrari et de Valtteri Bottas : retrouvez les tops et les flops du Grand Prix de Bahreïn

TOPS

Romain Grosjean miraculé
C’est forcément la bonne nouvelle de la journée. Après l’effroyable accident du pilote français dans le premier tour, il faut souligner et saluer le fait que Romain Grosjean a pu s’extraire de sa voiture, coupée en deux, lui-même. Choqué, le pilote Haas a été conduit à l’hôpital. On parle alors de côtes cassées et de brûlures. Plus de peur que de mal donc, étant donné la violence du choc. Cela est dû à l’énorme travail effectué par la FIA (fédération internationale automobile) sur la sécurité des pilotes avec notamment l’instauration du Halo, qui protège la tête des pilotes, depuis 2018 et évite d’autres catastrophes dans ce sport à risque.

Hamilton dominateur
Les week-end se suivent et se ressemblent. Sacré champion du monde pour la septième fois en Turquie, Lewis Hamilton ne compte pas s’arrêter là. Il a faim de succès et cela s’est vu à Sakhir. La pole le samedi et la victoire le dimanche, c’est un schéma dorénavant classique pour le maître de la F1 moderne qui continue d’écraser cette saison 2020.

» LIRE AUSSI – Bahreïn : Hamilton s’impose au terme d’un Grand Prix chaotique

Le gros coup de McLaren
La marque anglaise a de quoi faire la fête ce dimanche soir. Lando Norris (4e) et Carlos Sainz (5e) ont effectué une superbe course et rapportent de gros points à McLaren, vingt-deux pour être exact. Cela propulse la marque anglaise au troisième rang du championnat des constructeurs avec deux unités d’avance sur Racing Point et 27 sur Renault à deux manches de la fin de la saison. Sur un plan personnel, on saluera la formidable remontée de Carlos Sainz qui s’élançait depuis le quinzième rang.

FLOPS

Ferrari, un dimanche à oublier
Même si l’abandon de Sergio Perez dans les ultimes tours propulse Charles Leclerc à la dixième place, cela ne sauve pas les meubles de la Scuderia pour autant. Les Ferrari sont apparues en manque de rythme après une petite dizaine de tours, provoquant un véritable chemin de croix pour ses pilotes. Le Monégasque récolte un point mais il ne pourra s’en satisfaire. Vettel, lui, finit loin (13e) après avoir bataillé une bonne partie de la course avec … les Williams.

» LIRE AUSSI – GP Bahreïn: Voiture en feu et coupée en deux, Romain Grosjean miraculé

Bottas largué
En perdition en Turquie deux semaines auparavant, le Finlandais n’a pas relevé la tête dimanche à Bahreïn. Deuxième sur la grille, Valtteri Bottas a tout d’abord manqué son départ. Rapidement cinquième, il a été victime d’une crevaison lente l’obligeant à rentrer très tôt aux stands. Sans rythme et englué dans le peloton, le numéro 2 de Mercedes a connu un Grand Prix pénible avec quatre arrêts et une huitième place à l’arrivée.

Renault perd gros
Daniel Ricciardo septième et Esteban Ocon neuvième, le résultat n’est pas catastrophique pour la marque au losange. Mais là où le bat blesse, c’est que McLaren a placé ses deux pilotes dans le top 5. Cela fait que la marque anglaise s’envole au troisième rang du championnat des constructeurs. Renault, cinquième derrière Racing Point, totalise désormais 27 unités de retard sur McLaren.


Première apparition