samedi , 12 décembre 2020
Accueil » Sports » Toulouse. L’assassin habitait au numéro 13

Toulouse. L’assassin habitait au numéro 13

La dernière minute de cette rencontre risque de les hanter encore quelques nuits. Alors que les Toulousains étaient dans la meilleure position pour arracher la victoire face au Wisla Plock (25-24 à la 59e), la dernière minute leur a été fatale, crucifiés par un certain Alvaro Ruiz Sanchez, ancien de la maison Fenix entre 2015 et 2019, qui porte toujours aussi bien le numéro 13… En deux actions, le demi-centre espagnol va offrir la victoire aux Polonais. D’abord en arrachant l’égalisation en venant au contact d’Henrik Jakobsen, l’international norvégien se mettant en plus à la faute avec 2 minutes d’exclusion à la clé. Puis, profitant d’une perte de balle toulousaine sur l’action suivante (!), les Polonais posent un temps mort. Stratégie de la gagne délivrée par le staff et Ferreira envoie Ruiz Sanchez percer au cœur de la défense du Fenix sur une sorte de « kung-fu » imparable. Action magnifique à l’effet dévastateur. Les Toulousains sont KO. Ils ont pourtant démontré de belles qualités morales, hier soir, pour revenir dans un match compliqué où la défense du Wisla leur a posé longtemps des problèmes. Mais des arrêts de Lettens leur permettant de garder la tête hors de l’eau, une bonne entrée de Soudry en première période, puis les initiatives et le culot du jeune Ntanzi qui a encore épaté la galerie, bon an, mal an, le Fenix est revenu dans le coup (4-9, 15e ; 11-11, 25e ; 15-14, 35e). S’ensuit alors un beau duel qui voit un temps le Fenix en tête (20-18, 47e), un temps le Wisla Plock (21-23, 53e). Jusqu’à ce final suffoquant et fatal aux Toulousains qui ont laissé filer une occasion unique d’accrocher les Polonais, privés de quelques cadres hier soir. Et qui seront sans doute bien présents, mardi prochain, pour le retour en Pologne.

TOULOUSE 25 – PLOCK 26

MT : 12-14 ; arbitres : MM. Licis et Sondors (LET) ; match disputé à huis clos.

FENIX TOULOUSE.- Gardiens : Lettens (60 minutes, 13 arrêts dont 1/2 pen.), De Almeida.

Buteurs : Leventoux, Marmier, Jakobsen (1/2), Gilbert (2/3), Kempf (4/7), Borzas (4/5 dont 1/1 pen.), Soudry (1/2), Ilic (2/6 dont 1/2 pen.), Vieira, Giraudeau (1/1), Tribillon, Sokolic, Abdi (2/5), Ntanzi (8/9).

2 minutes : Abdi (9), Soudry (25), Sokolic (37), Jakobsen (59).

8 passes décisives (Soudry 3), 15 balles perdues.

WISLA PLOCK.- Gardiens : Stevanovic (25 minutes, 2 arrêts), Morawski (35 minutes, 8 arrêts dont 1/3 pen.).

Buteurs : Stenmalm (1/1), Lemanowicz, Ruiz Sanchez (7/9) Fernandez (1/2 dont 0/1 pen.), Komarzewski (1/2), Krajewski (4/4 dont 1/1 pen.), Terzic (1/1), Toto (3/4), Ferreira (4/10), Mihic (1/4), Ilic (3/6).

2 minutes : Ferreira (13, 17), Ruiz Sanchez (35), Komarzewski (55).

9 passes décisives (Ruiz Sanchez 5), 11 balles perdues.

La note du match : 13/20 ; les hommes : Sadou NTANZI (Toulouse) ; Mirsad TERZIC, Alvaro RUIZ SANCHEZ (Plock).


Première apparition