vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » Sports » Tuchel sur le comportement des joueurs : «C’était une réaction très forte» – Ligue des champions

Tuchel sur le comportement des joueurs : «C’était une réaction très forte» – Ligue des champions


Le coach parisien revient sur la victoire contre Basaksehir lors de la 6e journée de Ligue des champions.

Au Parc des Princes

Match référence : «Peut-être… Mais vous connaissez bien mon avis. Chaque match a ses questions et il faut toujours y répondre. On a eu beaucoup de phases difficiles sans cette saison et bien sûr aussi en Ligue des champions. Mais on a aussi eu des phases ou a joué pas trop mal, mais sans avoir de résultats dans cette C1. Maintenant, c’est facile de dire que c’est le match référence, mais évidemment, c’était une grande performance, un match presque parfait avec et contre le ballon. On est très content, et heureux de finir en première place.»

» LIRE AUSSI – Les notes de PSG-Basaksehir: Neymar monstrueux, Mbappé remet le contact

Le report du match mardi et le comportement des joueurs : «Ils ont pris une décision forte et très courageuse hier, ils ont montré de la solidarité avec l’adversaire. Dans le vestiaire, c’était clair qu’ils voulaient montrer cette réaction. Ce sont des adultes. C’était une réaction très forte. Je n’ai pas entendu ni compris toute la situation sur le terrain hier parce que je n’ai pas entendu les mots, mais c’était clair après, dans le vestiaire. C’était nécessaire de montrer cette solidarité et de continuer aujourd’hui avec ce match.» 

«Le cœur de Neymar est très grand»

Neymar : «S’il arrive encore à me surprendre ? Non, parce que je comprends bien qu’il se sent bien maintenant. C’est aussi nécessaire pour lui d’avoir du rythme. C’était très dur pour lui, une phase compliquée après le « Final 8 » parce qu’il a tout donné pour nous au Portugal. Après, il a eu le Covid, il n’a pas pu bien récupérer, gagner en capacité physique. Pendant les dernières semaines, il a pu le faire. Il se sent bien, il retrouve le rythme, il gagne en capacité et après il est toujours capable de faire la différence. Il l’a fait contre Leipzig (1-0), à Manchester (1-3) et aujourd’hui (5-2). C’était un bon mix entre le jeu simple et des dribbles décisifs, des frappes et de finitions décisives. Un bon mix et une performance extraordinaire.»

L’approche du match ce mercredi : «On n’a pas essayé de forcer le focus sur le sport. On a laissé cette situation se calmer un peu et on a parlé beaucoup de tout cela. Et encore aujourd’hui. On a fait un déjeuner ensemble aujourd’hui lors duquel on n’a pas parlé du match et de sport parce qu’on a préparé ce match hier. J’avais confiance dans le fait que les joueurs n’avaient pas oublié l’objectif. Pour moi c’était nécessaire de ne pas forcer la concentration et le sportif. Il fallait en parler hier, avoir du respect pour l’avis de chaque joueur. C’est aussi une bonne dynamique et une situation très importante dans une équipe, comprendre qu’il existe des choses plus importantes que le sport. On a laissé, on a géré tranquillement, avec beaucoup de confiance aux joueurs. Et ils ont montré que c’était possible de faire un bon match comme ça parce qu’on profite toujours sur le terrain, on aime le sport et on a du respect pour le jeu. Ils ont montré un bon « spirit ».»

» LIRE AUSSI – Neymar n’a pas envie de quitter le PSG, Al-Khelaïfi (très) optimiste pour Mbappé

Le penalty offert à Mbappé par Neymar : «C’est un grand geste ». Il a donné ce ballon alors qu’il pouvait faire un triplé. Ce n’est pas si courant pour « Ney » de faire un triplé en C1 mais il a donné le ballon à Kylian, pour qu’il ait la possibilité d’en finir avec cette phase trop longue sans marquer (en Ligue des champions). Le cœur de Neymar est très grand. Il pense toujours à ses coéquipiers. Il sait à quel point c’est important de marquer pour les attaquants et en l’occurrence pour un gars comme Kylian. Il a très bien fait.»

Propos recueillis en visio-conférence de presse

Buruk : «On a montré au monde entier qu’on était tous unis»

Okan Buruk (entraîneur de Basaksehir) : «Pierre Webo a été expulsé par le quatrième arbitre qui lui a dit un mot inacceptable, un mot qu’il ne fallait pas dire. L’arbitre aurait dû gérer la situation… Il ne l’a pas fait. On devait montre quelque-chose, montrer qu’on était avec Webo. Demba et les joueurs du PSG, dont Kylian Mbappé et Neymar, se sont tous unis et ont dit que si le quatrième arbitre continuait, on ne jouait pas non plus. On est tous rentré au vestiaire. Là, les joueurs ont pris la décision. Certains ne voulaient pas du tout revenir sur la pelouse. Comme on est une équipe, il fallait rester en équipe et ne pas se diviser. Et on a pris cette décision. L’UEFA nous a aidés en reportant le match. C’est bien ce qu’ils ont fait. On a montré au monde entier qu’on était tous unis.» (en conférence de presse)


Première apparition