mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » Sports » World Rugby va « travailler dur pour que Japon-Ecosse soit joué » – Rugby

World Rugby va « travailler dur pour que Japon-Ecosse soit joué » – Rugby


A la différence d’un Angleterre-France sans autre enjeu que la première place de la Poule C, le match Japon-Ecosse, programmé dimanche, à Yokohama (12h45), est dans la Poule A une véritable finale pour le pays hôte, en mesure de se qualifier pour la première fois de son histoire pour un quart de finale de Coupe du monde, comme pour le XV du Chardon, qui doit gagner sans concéder le moindre point de bonus. Et ainsi éliminer le Japon.

Face à la menace du super typhon Hagibis, World Rugby ne se résout pas encore à l’annulation de la rencontre, qui serait un peu plus désastreuse encore pour l’image de la compétition. Sous la pression des Ecossais, mais forcément aussi de la nation organisatrice, l’instance internationale se laisse jusqu’à dimanche matin et réfléchit à toutes les solutions de replis : « Le match entre le Japon et l’Ecosse est clairement un match énorme, a confirmé Alan Gilpin, Directeur du tournoi.Nous aimerions que ce match se joue. Nous allons travailler dur avec nos collègues de l’organisation Japon 2019, les villes hôtes et toutes les autorités jusqu’à dimanche matin pour faire tout ce qui est en notre pouvoir pour ce match soit joué. Mais nous ne traiterons pas ce match, s’il ne peut pas être joué, différemment des autres », prend-il soin de préciser.

Les risques notamment de glissements de terrain, après le passage du super typhon, pourraient conduire à faire jouer la rencontre à huis clos, si toutes conditions de sécurité n’étaient pas réunies pour acheminer les 78 000 spectateurs attendus.

Une éventualité qui n’a évidemment pas la préférence des Japonais qui comptent forcément sur le soutien de leur public pour résister aux Ecossais.     


Première apparition