mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » Sports » Yoka, 3 rounds pour faire la loi – Boxe

Yoka, 3 rounds pour faire la loi – Boxe


Tony Yoka reste invaincu. Le poids lourd français est sorti vainqueur de son septième combat chez les professionnels par arrêt de l’arbitre dès le troisième round contre l’Allemand Michael Wallisch, samedi soir à Nantes.

Une formalité. Tony Yoka n’a pas traîné pour le septième épisode de « La Conquête ». Le boxeur français a expédié Michael Wallisch en trois rounds, ce samedi à Nantes. « L’Artiste » a envoyé son adversaire allemand au tapis par deux fois lors de la troisième reprise, provocant l’arrêt de l’arbitre.

C’est d’abord un uppercut qui a fait vaciller celui qui affichait 20 victoires et 2 défaites, posant le genou à terre pour un premier compte. A peine relevé, l’Allemand a subi une rafale de crochets fatale de la part d’un Tony Yoka qui s’est engouffré dans la brèche. « Je me suis méfié dans le premier round et quand j’ai vu qu’il n’y avait rien de très méchant en face, que je pouvais appliquer ma boxe, je me suis imposé, a triomphé Yoka au micro Canal+. Je dors avec les vidéos de l’adversaire presque, la tactique que j’avais mise en place avec mon entraîneur, ça a fonctionné. »

Le champion olympique 2016 a gagné ses sept combats chez les professionnels dont six avant la limite. « J’avais un peu d’appréhension en venant ici, en quittant mon confort à Paris, a également admis Yoka. C’était un défi, merci au public nantais. C’est le meilleur public qu’on a eu, j’espère qu’on va revenir ici. » Le Tricolore a déjà rendez-vous avec un autre Allemand, Christian Hammer, début décembre. Avec l’ambition d’affronter des adversaires de plus en plus fort pour se rapprocher du plus haut niveau mondial.

Pari identique pour son compère Souleymane Cissokho. Lui aussi reste invaincu pour son 11e combat chez les professionnels. Le Français a battu un peu plus tôt le Russe Dmitry Mikhaylenko aux points, à l’unanimité des trois juges. Un combat pour une ceinture mondial se rapproche pour le médaillé de bronze aux Jeux.




Première apparition