dimanche , 16 juin 2019
Accueil » Technologie » Technologie – Après New York, il faut s’occuper de Washington

Technologie – Après New York, il faut s’occuper de Washington

Se déroulant quelques mois après les événements contés dans le premier volet, le titre d’Ubisoft transporte les joueurs et sa formule de la Grosse Pomme à Washington D.C. afin d’empêcher l’effondrement de la nation, touchée par une épidémie meurtrière.

En tant qu’agent de la Division, le job consiste à éradiquer les factions ennemies qui sèment la terreur et à améliorer le quotidien des survivants en leur fournissant aide et assistance. Et c’est avec plaisir que l’on libère des quartiers et des lieux emblématiques dévastés, comme après un passage de hooligans sédunois, en utilisant un arsenal sophistiqué que ne renierait pas le plus farouche militant de la NRA avec de nombreuses améliorations à la clé. Et, au contraire d’«Anthem», les quêtes principales et annexes bénéficient de scénarios soignés et immersifs.

En outre, une fois l’aventure principale poutsée, il reste plein de choses à faire et d’équipements légendaires à récupérer. Bien que la jouabilité manque un peu de punch, cette véritable ode au patriotisme américain permet de passer de longues heures, seul ou à plusieurs, en prenant son pied entre la Maison-Blanche et le Capitole.

(adi)


Première apparition

A lire aussi: