lundi , 19 août 2019
Accueil » Technologie » Technologie – Kinstaar: «C’est un Européen qui va gagner»

Technologie – Kinstaar: «C’est un Européen qui va gagner»

Après avoir réussi l’exploit de se qualifier à la fois en solo et en duo parmi les 100 meilleurs joueurs du globe du battle royale d’Epic Games, le Fribourgeois Kinstaar tentera de décrocher le trophée ultime ce week-end lors de la finale de la Fortnite World Cup. De son QG provisoire de New York, la superstar de Solary se confie.

Outre le Fribourgeois Kinstaar, seul Suisse à s’être qualifié en solo et en duo, quatre autres Helvètes ont obtenu leur ticket pour la finale de la Fortnite World Cup à New York. Il s’agit du Genevois Airwaks (qualifié en duo aux côtés de son coéquipier français Nikof), du Neuchâtelois Vato (qui a obtenu son sésame en binôme avec le Français Skite), du Vaudois 4zr (qui fait équipe avec le Belge Noward) et de l’Alémanique Issa (qui s’est lui qualifié pour la finale solo).

D’où vient votre pseudo?
Kinstaar: Je l’ai volé à mon cousin qui s’appelait à la base «Hastaar».

Quelle est votre arme favorite dans «Fortnite»?
Mon arme favorite c’est le Deagle à cause de ses dégâts.

Quelle est la composition idéale de votre équipement en fin de game?
Ce que je préfère avoir c’est: grenade répulsive, grenade fantôme, un fusil à pompe, un fusil automatique et des potions ou des bandages, de quoi se soigner.

Quel est votre record de kills en Solo?
Mon record c’est 29 kills en solo, ça remonte à il y a un moment.

Quel est le premier jeu vidéo qui vous a fait aimer ce loisir?
Le premier jeu qui m’a fait aimé la compétition c’est «Counter Strike 1.6».

Comme il n’y a pas que «Fortnite» dans la vie, quel est ou quels sont les autres jeux auxquels vous jouez en ce moment?
Alors je joue également à «Path of Exile». C’est un hack & slash qui me détend lorsque je ne m’entraîne pas à «Fortnite».

Craignez-vous l’arrivée d’une mise à jour qui pourrait changer la donne avant les finales?
Je serais très embêté s’ils enlèvaient le mode sangsue (ndlr: on récupère 50 points de vie ou de bouclier lorsqu’on élimine un adversaire). Pour le reste, je ne suis pas particulièrement inquiet.

Comment allez-vous gérer la pression, entre les millions de spectateurs et les gains faramineux?
Comme tous les tournois, je vis l’instant présent et je ne me soucie pas du reste.

Quel est votre point fort? Celui qui vous fera gagner?
Je suis très l’aise dans les déplacements en fin de zone mouvante. Si j’arrive à ce moment là, j’ai toutes mes chances.

Quel est votre point faible? Celui sur lequel vous devez encore travailler?
Le début de partie, ce qu’on appelle le «spawn» (ndlr: le point de chute sur la carte). C’est le moment le plus dangereux pour moi.

Quel joueur est le mieux placé pour remporter la finale solo?
A part moi, je dirais que ce sera un Européen. On a l’air d’être tous très bien préparés.

Quel duo est le mieux placé pour s’imposer?
Les Américains ont l’air très fort en duo, mais je n’ai pas de favoris particuliers.

Si vous gagnez le gros lot, quel sera votre premier petit ou grand cadeau que vous allez (vous) faire?
Je vais investir, essayer de placer l’argent et le partager avec ma famille avant tout.

(adi)


Première apparition

A lire aussi: