mardi , 16 juillet 2019
Accueil » Technologie » Technologie – Pour jouer à «FIFA», leurs enfants vident leur compte

Technologie – Pour jouer à «FIFA», leurs enfants vident leur compte

«Je n’ai jamais pensé que mes enfants auraient pu faire ça», a déclaré Thomas Carter, un père de famille britannique, à la BBC. Avec sa femme, il a eu récemment la mauvaise surprise de découvrir que leurs quatre petits avaient dépensé près de 550 £ (quelque 680 francs) en trois semaines sur la console de famille Nintendo Switch.

Tous âgés de moins de 10 ans, ils ont effectué des achats intégrés pour obtenir des packs de joueurs spéciaux afin de jouer en ligne à la célèbre simulation de foot «FIFA 19», jeu censé convenir aux joueurs à partir de 3 ans. Le couple britannique s’est aperçu des achats effectués à son insu lorsque, en voulant effectuer un paiement, sa carte a été refusée parce que le compte en banque avait été vidé.

Le père leur avait auparavant acheté un seul pack pour environ 8 £ (moins de 10 francs) et ne s’était pas aperçu qu’ils avaient vu comment faire. Le contenu de ces packs n’est révélé qu’après le paiement effectué. Ce système, qui ne permet pas de savoir ce qu’on achète, est jugé contraire à l’éthique par le père. «Vous payez 40 £ (ndlr près de 50 francs) pour le jeu, ce qui est déjà beaucoup d’argent, mais le seul moyen d’avoir une bonne équipe consiste en gros à effectuer des jeux d’argent», a déclaré le père en faisant référence au jeu en ligne. «Ils ont dépensé 550 £ et n’ont pas encore obtenu leur joueur favori, Lionel Messi», déplore-t-il.

Contrôle parental aux abonnés absents

Le père a admis ne pas avoir pris toutes les précautions pour limiter l’accès à son compte Nintendo. Il n’a en effet pas paramétré de code PIN et les reçus envoyés par e-mail étaient distribués à une ancienne adresse avec une boîte pleine. Heureusement pour la famille, Nintendo a accepté de rembourser la totalité des achats. La firme nippone a bien entendu supprimé au passage les joueurs acquis sans l’autorisation des parents.

L’éditeur du jeu, Electronic Arts, quant à lui, n’a pas commenté l’affaire mais a renvoyé vers un lien expliquant la marche à suivre pour désactiver les achats intégrés sur les différentes plateformes de jeux.

Quant à la console, elle a été confisquée «indéfiniment», a fait savoir le père. Il note toutefois que ses enfants avaient beaucoup de remords et n’avaient pas compris l’impact de leurs gestes.

(man)


Première apparition

A lire aussi: