mardi , 12 novembre 2019
Accueil » Technologie » Technologie – L’Europe n’a pas loupé son rendez-vous avec l’histoire

Technologie – L’Europe n’a pas loupé son rendez-vous avec l’histoire

Cela paraissait mission impossible. N’ayant remporté qu’une victoire en trois matches, les teams européennes Splyce et Fnatic étaient face à un mur pour se qualifier en quarts des Worlds, les championnats du monde de «League of Legends». La première a réussi l’exploit d’enchaîner trois victoires en autant de matches, jeudi, pour arracher la 2e place qualificative du groupe, se payant le luxe de battre le No 1 chinois, FPX.

Décidément, Doublelift n’y arrive pas. Pour la 7e fois en autant de participations aux Worlds, l’Américain a échoué aux portes des quarts de finale. Sa Team Liquid a subi la dure loi des champions du monde en titre, les Chinois d’IG, dimanche. Cloud9, la meilleure team nord-américaine à l’international, n’y est pas non plus parvenue.

Codétenteur du record de participations aux Worlds (7) avec Doublelift, Sneaky n’a ainsi pas réussi à qualifier les siens pour les quarts, une première depuis 2015. Il faut dire qu’il était opposé aux ogres G2 et Griffin. Avec l’échec de Clutch, aucune équipe d’outre-Atlantique ne participera aux quarts. À l’inverse des Coréens, qui ont réussi un carton plein avec les éternels SKT de Faker et la nouvelle génération de talents incarnée par Griffin et Damwon

La tâche semblait encore plus insurmontable pour Fnatic, opposée aux redoutables chinois de RNG et aux Coréens de SKT, triples champions du monde. Mais l’équipe du Suédois Rekkles a réussi un parcours parfait, samedi. Après avoir galéré pour battre les Nord-Américains de Clutch, elle a carrément écrasé (!) SKT grâce à un Nemesis étincelant puis a éliminé RNG avec brio. De quoi arracher des larmes à Rekkles, pourtant habitué à la pression. «C’était extrêmement stressant. Mais si on peut battre ces équipes, on peut battre n’importe qui. Ce qui a fait la différence, c’est qu’on a cherché à gagner et pas à ne pas perdre comme la semaine passée», a déclaré la star suédoise.

La meilleure équipe européenne, G2, s’est aisément qualifiée, même si elle a perdu la 1re place lors du dernier match face aux Coréens de Griffin. L’Europe compte ainsi trois équipes en quarts de finale des Worlds, une première. Les affiches à Madrid ce week-end: Damwon-G2, SKT-Splyce, Griffin-IG et FPX-Fnatic. Avec dans le viseur une finale à Paris le 10 novembre??

(mey)


Première apparition