lundi , 19 août 2019
Accueil » Actualité » Un enseignant français mis en examen pour des viols sur une cinquantaine de mineurs en Asie

Un enseignant français mis en examen pour des viols sur une cinquantaine de mineurs en Asie

AFP

Un enseignant français est soupçonné de viol sur une cinquantaine de mineurs en Asie (Image d’illustration : le logo de la Direction centrale de la police judiciaire, dont dépend l’OCRVP).

PÉDOPHILIE – Un Français a été mis en examen pour de multiples viols sur mineurs commis en Asie du Sud-Est et écroué lundi en France, a appris l’AFP de sources concordantes ce vendredi 5 avril, confirmant une information du Parisien.

Selon le parquet de Paris, cet homme a été interpellé à Besançon (Doubs) le 30 mars par les enquêteurs de l’Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP).

Il a été mis en examen deux jours plus tard pour “viols et agressions sexuelles sur mineurs”, “détention, acquisition et captation en vue de la diffusion d’images à caractère pornographique d’un mineur”, “participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime” et “corruption de mineurs de plus de 15 ans”. 

Le suspect a été placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet de Paris.

Thaïlande, Malaisie, Philippines, Inde

“L’information judiciaire vise des faits susceptibles d’avoir été commis en Thaïlande, en Malaisie, aux Philippines et en Inde”, a précisé pour sa part une source proche du dossier.

Selon Le Parisien, l’homme, âgé de 51 ans, enseignait le français dans un centre de langues à Singapour. Il est “soupçonné d’avoir violé et agressé au moins une cinquantaine d’enfants en Asie”, écrit le quotidien, ainsi que franceinfo.

Il avait été déjà interpellé le 4 février à Bangkok, où deux jeunes adolescents avaient été retrouvés dans sa chambre d’hôtel, mais il avait été relâché quelques jours plus tard et avait récupéré son passeport, selon le journal. Son cas aurait été signalé à la justice française par l’ambassade de France en Thaïlande.


Première apparition

A lire aussi: