dimanche , 16 juin 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Un nouveau mandat de Diane Francoeur à la FMSQ sous le signe de la «collaboration» | JANIE GOSSELIN

Un nouveau mandat de Diane Francoeur à la FMSQ sous le signe de la «collaboration» | JANIE GOSSELIN


Les règles ne permettront pas à l’obstétricienne gynécologue de Sainte-Justine de briguer un quatrième mandat. Elle a donc décidé de finir ce qu’elle a commencé.

Dans son allocution devant les membres de la Fédération, qui élisait également le nouveau conseil d’administration hier soir, elle a signifié son intention de continuer à se battre. « Pour que vous puissiez vous consacrer à l’essentiel : soigner », a-t-elle dit.

Dans une entrevue téléphonique, elle a affirmé vouloir poursuivre sa collaboration avec le nouveau gouvernement, parlant de « liens très précieux ».

La rémunération des médecins spécialistes avait été au coeur de débats lors de la dernière campagne électorale. La Coalition avenir Québec (CAQ) avait notamment annoncé vouloir réduire la rémunération négociée avec les médecins. « L’entente est signée jusqu’en 2023 », s’est contentée de dire Diane Francoeur en entrevue.

Pendant son allocation, elle a réitéré son intention de faire respecter l’entente, ajoutant toutefois que « rémunération rime avec obligation ». « Le climat d’affrontement et de dénigrement a enfin laissé sa place à une atmosphère de discussion », a-t-elle précisé devant ses membres.

« Des informations plus fluides »

Pour son nouveau mandat, dans la continuité, elle compte se pencher sur le plan d’accessibilité en région et sur l’électronalisation des dossiers médicaux des médecins spécialistes, notamment. « Des informations plus fluides permettent d’éviter de faire revenir le patient pour rien », a-t-elle souligné à La Presse.

Dès la semaine prochaine, 10 nouvelles spécialisations seront ajoutées au Centre de répartition des demandes de service (CRDS), dont la dermatologie, l’oncologie et la psychiatrie. Cela, toujours dans un but de réduire les délais d’attente, a dit la Dre Francoeur.

« On est très heureux du budget, il y a enfin une consolidation du réseau », a-t-elle réagi après la présentation du budget provincial hier, où des enveloppes sont prévues pour les infirmières, préposés et autres professionnels du réseau. « Un médecin spécialiste seul ne peut pas travailler », a-t-elle insisté. Elle a aussi qualifié les heures supplémentaires obligatoires imposées aux infirmières d’« hérésie », espérant de meilleures conditions de travail pour tous dans le système de la santé.

Par contre, la FMSQ espérait une enveloppe pour moderniser les communications. « La ministre [Danielle] McCann nous avait promis en novembre 2018 qu’elle s’engageait à retirer les fax du réseau de santé, a dit Mme Francoeur. On n’a pas vu de budget spécifique à ça. »


Première apparition

A lire aussi: