dimanche , 18 août 2019
Accueil » Actualité » une mère et sa fille accusées d’avoir tué 5 membres de leur famille

une mère et sa fille accusées d’avoir tué 5 membres de leur famille


Une mère et sa fille ont été inculpées mardi dans l’Etat américain de Pennsylvanie de l’homicide de cinq membres de leur famille, y compris trois enfants, un massacre familial qu’elles ont présenté comme une volonté de suicide collectif.

Le drame s’est déroulé dans un appartement de Morrisville, une ville de moins de 10.000 habitants située à une centaine de kilomètres au sud de New York.

Les deux femmes retrouvées « désorientées »

La mère, Shana Decree, 45 ans, et sa fille Dominique Decree, 19 ans, devront chacune répondre de cinq chefs d’inculpation pour homicide et un pour association de malfaiteurs, selon un communiqué du procureur du comté de Bucks, qui inclut Morrisville.

Les deux femmes sont accusées d’avoir tué deux autres enfants de Shana Decree – une fille de 25 ans et un garçon de 13 ans – la soeur de Shana, âgée de 42 ans, et les deux filles jumelles de cette dernière, âgées de 9 ans, a précisé le procureur.

Les corps ont été découverts lundi à l’occasion d’une visite des services sociaux dans l’appartement où résidait la famille. Selon les détails de la plainte rendue publique par le procureur, la police a été appelée sur les lieux lundi peu après 16 heures locales, et a découvert un appartement sens dessus dessous, « avec les meubles renversés et du verre cassé et du fouillis partout ». 

Si Shana Decree et sa fille étaient dans une chambre, sur un lit, apparemment « désorientées » mais en vie, les cinq autres membres de la famille ont été retrouvés morts dans une autre chambre.

Un adolescent de 17 ans retrouvé vivant

Après avoir d’abord accusé d’autres hommes étrangers à l’appartement d’avoir commis les crimes, la mère a indiqué à la police que « tout le monde dans l’appartement, y compris les enfants de 9 et 13 ans, voulaient mourir » et « parlaient de se suicider ». Mais la police a immédiatement mis en doute cette présentation des faits.

« Quand vous avez des enfants de neuf ans, deux enfants de neuf ans ne peuvent pas prendre une telle décision », a dit aux journalistes le chef de la police de Morrisville, George McClay. « De tout ce que j’ai pu voir au cours de ma carrière, c’est l’affaire la plus triste que j’ai jamais eue ». 

Interrogées après avoir été hospitalisées, Shana Decree et sa fille ont ensuite reconnu, dans des versions parfois contradictoires, avoir tué, ensemble ou séparément, les cinq personnes, selon la plainte. Lors d’un point de presse mardi, le procureur Matthew Weintraub a indiqué que les raisons de cette tragédie familiale restaient à éclaircir.

« C’était très confus hier soir, et nous ne sommes malheureusement pas plus près de comprendre maintenant, en plein jour », a-t-il déclaré, visiblement ému. 

Quant aux causes exactes de la mort des cinq personnes, si certains médias locaux parlaient d’étranglement, le procureur a estimé qu’il pourrait falloir « deux-trois semaines » avant d’avoir les résultats des examens du médecin-légiste. 

Seule « bonne nouvelle » dans cette histoire, selon le procureur: la police a retrouvé vivant et hors de danger Joshua Campbell, 17 ans, frère des petites jumelles décédées, qui était absent au moment des faits et a échappé au massacre. En attendant la suite de l’enquête judiciaire, la mère et la fille restent en prison, sans possibilité de libération sous caution. 




Retrouvez cet article sur : BFM-TV

A lire aussi: