mardi , 19 février 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Voir les calories d'un aliment incite à de meilleurs choix alimentaires

Voir les calories d'un aliment incite à de meilleurs choix alimentaires

La vue du chocolat et autres sucreries vous pousse à des grignotages compulsifs ? Regarder les calories pourrait être une astuce pour ne pas craquer. La vue des apports énergétiques aiderait à contrôler les pulsions en modifiant le rapport du cerveau à la nourriture. C’est ce qu’ont observé des chercheurs du Darmouth College aux Etats-Unis dans leur étude parue dans la revue Plos One. Les résultats suggèrent que lire les informations sur les calories rend ceux-ci moins appétissants. La connaissance des informations nutritionnelles semble également modifier la façon dont le cerveau réagit à ces aliments. Les chercheurs ont en effet remarqué que lorsque les calories étaient affichées sur les aliments, le cerveau présentait une activation réduite du système de récompense. A l’inverse, le système de contrôle était davantage stimulé. Autrement dit, les aliments doudous auxquels vous avez du mal à résister deviendraient beaucoup moins tentants une fois la teneur en calories connue.

Pour les besoins de l’étude, 42 étudiants âgés de 18 à 22 ans -dont 22 personnes au régime- ont visionné 180 images d’aliments dépourvues d’informations sur leurs calories, suivies d’images de produits étiquetés avec les calories. Les aliments présentés étaient plus ou moins riches en calories, comme un cheeseburger, des frites ou une part de cheesecake. Après le visionnage, les jeunes participants ont évalué leur désir de manger les aliment. Les chercheurs ont également examiné via un scanner à imagerie par résonance magnétique fonctionnel (IRMf) leurs réponses dans deux régions du cerveau qui motivent le comportement alimentaire: le noyau accumbens, région qui joue un rôle dans le système de récompense, et le cortex orbitofrontal, zone impliquée dans la prise de décision.

Un outil pour les candidats à la minceur

Les aliments aux étiquettes affichant le plus de calories ont été jugés moins appétissants par tous les participants, et encore plus par ceux qui suivaient un régime. L’activité des deux régions du cerveau s’est réduite en présence des informations nutritionnelles. Toutefois, chez les personnes au régime, le cortex orbitofrontal était plus stimulé que dans le groupe qui n’était pas au régime.

Les chercheurs estiment que ces travaux prouvent que les informations nutritionnelles constituent un outil clé pour aider le consommateur à prendre des décisions alimentaires plus saines, notamment quand on cherche à perdre du poids.

Lire aussi :

Manquer de sommeil incite à la malbouffe

Le régime méditerranéen pour prévenir la DMLA

Bien-être animal : des étiquettes sur les poulets Casino

Trop d’additifs dans les macarons





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/bien-choisir-ses-aliments/decrypter-les-etiquettes/voir-les-calories-d-un-aliment-incite-a-de-meilleurs-choix-alimentaires-629896

A lire aussi: